Les Vikings font la bonne opération !

Credit Photos : Philippe Padioleau

Le suspense étant un peu perdu en haut du tableau, c’est plus en dessous qu’on va s’attarder avec la réserve de Caen qui fait une superbe opération lors sa victoire contre Dreux. Oissel Rouen, encore une fois défait à Hennebont Lochrist, ne s’est pas bien rassuré. Au contraire de Saint Nazaire qui a mis une jolie correction pour être poli à la réserve de Chartres.

CJF Saint Malo – Cesson Rennes (2) 23 – 30

Duel pas vraiment serré à première vue entre le dauphin CessonRennes et la lanterne rouge Saint Malo. Encore une fois, les joueurs de Pierrick Veyrat n’ont pas regardé jouer les minots. Avec la descente de Robin Dupont-Marie, les cessonnais ont tardé à faire le break dans une première période très disputée (11-13). Saint Malo restait au contact avec Le Gall inspiré jusqu’à la 48ème minute (19-21) avant que Boulogne ne décide de fermer la boutique. Derouet enchaînera trois buts consécutifs pour porter l’écart à 7 buts. Saint Malo se rapproche au fil des matchs d’une nouvelle descente alors que Cesson Rennes s’installe confortablement à la deuxième place.

HBC Nantes (2) – JS Cherbourg (2) 43 – 26

On va finir par faire des copier coller de nos résumés des matchs du HBC Nantes tant les week-end se suivent et se ressemblent. Nouvelle raclée face à Cherbourg, cette fois-ci, dans un match qu’aura illuminé Damatrin avec 14 buts. Le virevoltant ailier aura encore une fois pesé sur la rencontre tout comme Imare. En face, Fouga essaiera comme il peut de limiter la casse mais il n’y avait rien à faire. Derrière de « seulement » six buts à la pause, Cherbourg va sombrer face au jeu rapide des nantais (27-17 puis 35-20) pour finalement terminer à 17 pions du leader.

Hennebont Lochrist – Oissel Rouen 37 – 32

Jolie performance de Hennebont-Lochrist qui est sorti victorieux de son duel face à Oissel Rouen. La première mi-temps fut très accrochée dans laquelle Tomic trouvait la mire de loin à l’instar de Roperch qui mettait 7 de ses 8 buts (17-16). Le retour sur les parquets après la pause ne sera pas la même. Cutte va se gaver dans la défense Rouennaise et permettre ainsi au HLHB de créer un premier écart (26-21 puis 29-22). Les dix dernières minutes vont être gérés par les protégés d’Amélie Sigwart malgré une fin de match à l’avantage de Oissel Rouen. Une victoire importante pour Hennebont Lochrist qui voit le maintien se rapprocher à grand pas. Pour ORM, le prochain rendez-vous contre Cesson-Rennes n’arrive pas à point nommé.

Crédit photo : Fabrice Pavanello
Jean-Baptiste Cassin en action face à Chartres

Saint Nazaire C’CMHB (2) 42 – 27

On s’attendait à un match disputé et Saint Nazaire en a décidé autrement. Chartres aura galéré dès le départ et fait briller Reuille dans sa cage. Pourtant, les joueurs de Yann Lemaire n’ont rien lâché mais les nazaréens avaient la ferme intention de remporter cette rencontre avec la manière dont Olivier de la Brétèche se satisfaisait auprès de Ouest France « Nous avons alterné beaucoup de choses aujourd’hui, mais ce qui est le plus intéressant, c’est que nous avons su être constants« . Ainsi, dès la première période, Sarr et Arnaud punissaient les minots du C’CMHB (9-4, 15-9 puis 23-12). La base arrière tentait de limiter la casse mais c’est bien avec 15 buts d’écart que les chartrais rentrent à la maison.

PL Granville – CJ Bouguenais 28 – 26

Ces deux équipes jouent sur courant alternatif ces derniers temps et à ce jeu-là, c’est Granville qui en est sorti vainqueur. Bouguenais se présentait sans son gaucher Poirier et démarrait pourtant bien sa rencontre en menant à la pause (11-14) grâce à Lahaye notamment efficace sur la base arrière. Dans un match plutôt engagé, Granville va refaire son retard et passer devant à 2 minutes du terme derrière Busson en état de grâce. Dans une ambiance irrespirable, Cozoguier va délivrer les supporters normands dans les derniers instants et ainsi permettre à Granville de distancer les relégables de quoi satisfaire Jean Baptiste Martin « On savait que ça allait être un match très compliqué et très accroché. On savait également que Bouguenais venait avec de vraies intentions, notamment vu le résultat du match aller. […] Je suis très content du résultat qui montre vraiment ce que nous sommes capable de faire dans ce championnat. Il est vrai que nous sommes clairement irrégulier cette saison mais ce qui l’est également, c’est que nous ne sommes vraiment pas à notre place. Ce match a permis au groupe de le montrer mais ça nous a également permis de retrouver nos valeurs collectives qui sont réellement notre force cette saison. « 

Caen Handball (2) – Dreux AC 27 – 25

Ce match-là était très important pour les deux équipes. Caen avait l’occasion de se faire la malle sur les relégables puis Dreux pouvait, quant à lui, s’éloigner de cette zone pas franchement confortable. Les caennais démarraient très bien la rencontre en menant de 5 buts à la mi-temps. Breton faisait le boulot dans sa cage et les Vikings continuaient sur leur lancée (21-13). Belotti et Tuzolana étaient les seuls à trouver la mire et Dramé va également permettre à Dreux de se remettre en selle. Un 5-1 dans les 8 dernières minutes vont faire espérer les hommes de Francis Tuzolana, revenu à un but (26-25). Leroux, en échec toute la rencontre, va trouver les ressources pour libérer ses coéquipiers et ne pas rééditer la performance de leurs aînés face à Nancy en Proligue. Voilà une victoire qui fait du bien à Caen qui se déplacera à Bouguenais avec la ferme intention de l’emporter à n’en pas douter.

François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top