L’exploit pour Lure Villers !

Credit Photos : Marilyne Varnier

Il n’était pas bon d’être parmi les leaders ce week-end. Seul l’un d’entre eux a réussi à l’emporter et il s’agit de Mulhouse/Rixheim. Metz ne décolle toujours pas pendant que Semur-en-Auxois et Lure Villers enquillent quelques points précieux.

Semur en Auxois – Villers Handball 27 – 27

SemurenAuxois recevait les lorrains de Villers, deuxième au classement. Et les bourguignons ne lâchent donc décidément jamais. Après un début de match serré où Diarra et Blagonadezhdin ont dégainé à tout va, Villers a profité des arrêts de Potteau pour prendre les devants et créer un premier écart (9-13). Les lorrains continueront à maintenir ce différentiel jusque dans le dernier quart d’heure. Les échecs alors vont se multiplier des deux côtés mais à ce petit jeu, c’est Semur qui va en profiter et revenir à un but après une réalisation de Raymond (21-22). Bernard ira même donner l’avantage à son équipe (26-25) avant que Gerard ne redonne l’avantage à 3 minutes de la fin. Finalement, l’expérience de Diarra va faire son effet avec un but à 40 secondes de la fin offrant deux points bienvenus pour Semur dans sa course au maintien.
Côté Villers, on peut être déçu comme a pu nous le dire Gérard : « Match à Semur qui on le savait compliqué de la part d’expérience de la base arrière. On a quelques balles de +5 qu’on arrive pas à convertir mais on repart aux vestiaires avec +3. En deuxième même chose, on maintient l’écart à +3, on loupe pas mal d’immanquables sur le gardien et dans le dernier quart d’heure petit trou d’air. […] Sentiment de frustration quand tu mènes pendant 50 min. L’expérience a joué sur la jeunesse mais je me dis qu’aller gagner à Semur ne sera pas à la portée de tout le monde« 

Molsheim – Metz Handball 27 – 26

Il ne fallait pas être cardiaque dans ce match opposant Molsheim à Metz. Les lorrains voulaient se sortir de cette galère et ce ne sera pas pour ce week-end. Après avoir rapidement pris les devants (3-0), les coéquipiers de Zens se sont vus rattraper et dépasser par Metz (6-7) sur un but de Guillaume Bettenfeld, en forme ce Samedi. Les deux équipes bataillent toute la rencontre au cours duquel Balmy permettra aux messins d’espérer l’emporter. Devant à une minute du terme, les hommes de Daniel Motyka vont se faire égaliser par Fischer. Après avoir pu récupérer le ballon à quelques secondes de la fin, c’est Parlouer qui va offrir la victoire sur le buzzer à Molsheim infligeant une cinquième défaite à leurs adversaires messins.
Pour les lorrains, c’est encore une fois l’abattement et l’incompréhension quand on voit les deux seules victoires qu’ils ont pu obtenir cette saison. Heureusement pour eux, Cernay-Wattwiller et Lure Villers sont encore loin derrière au classement. Il va vite falloir se remettre dans le droit chemin pour éviter une très mauvaise surprise.

Credit Photos : Sébastien Thiebaut
Lucas Ecanvil en action face au capitaine mulhousin Franck Andlauer

Saint Brice Courcelles – Plobsheim 33 – 28

Il était bien compliqué de deviner l’issue de cette rencontre tant les deux équipes sont similaires d’un point de vue comptable. Le début de rencontre ne nous fera pas mentir avec une légère avance pour Saint Brice dans les vingts premières minutes (11-10). C’est le moment choisi par Hanafi pour se mettre en valeur et faire gonfler l’écart allant jusqu’à 6 buts à la mi-temps. Pour Plobsheim, le retour sur les parquets s’avérera aussi compliqué face au trio RollingerBaumannStaigre. Avec 10 buts d’écarts dans le dernier quart d’heure, la messe était dite. François-Marie tentera de limiter les dégâts et de revenir à un score plus raisonnable.
Saint Brice retrouve en tout cas ses standards comme Stéphane Pellan le précise à l’Union : « La victoire n’a pas été si simple avec notamment un début difficile […] C’est un succès primordial après ceux contre des adversaires proches et avant d’affronter les trois premiers« 

Selestat Handball (2) – HBC Livry Gargan 28 – 28

C’était le match que nous attendions à la rédac’ avec la réserve de Sélestat qui accueillait Livry Gargan, tout deux au complet. On peut dire que nous n’avons pas été déçu. Les hommes de William Holder commençaient fort la rencontre avec Amiri, omniprésent en attaque (3-7). En face, Bottlaender et Deghaud, sans trop de surprise, permettaient à Sélestat de revenir (9-10). Cependant, les dyonisiens étaient bien déterminés à revenir avec les trois points et s’en donnaient les moyens. A vingt minutes de la fin, les voilà devant de 5 buts (17-22) avant une nouvelle fois craquer sur la fin.
En effet, Deghaud enfilait les buts comme des perles pour égaliser à 5 minutes du terme (25-25). Moreno pensait avoir fait le plus dur (27-28) mais un penalty accordé à 10 secondes du terme allait changer la donne et c’est bien Bottlaender qui permettait aux alsaciens de ne pas démarrer l’année avec une nouvelle défaite.

HBC Lure Villers – US Ivry Handball (2) 29 – 22

Match à sens unique nous direz-vous en voyant arriver le leader Ivry débarquer chez la lanterne rouge Lure Villers. Venus sans ses trois meilleurs buteurs, les ivryiens ont vite déchanté face à la combativité des joueurs de Villersexel. Devant à la pause, les hommes de Carisey ont mis les bouchers doubles en deuxième pour arriver à un écart de six buts à l’entame du dernier quart d’heure (21-15).
Malgré une double strict tentée par Emmanuel Dott, Roussel et Chaumont continueront de marquer bien épaulés par leur gardien Gaulard, auteur de 14 arrêts. Nous pourrions tout mettre sur l’absence du « Big Three » d’Ivry, il n’empêche que la performance de Lure Villers aura été complète et utile pour le long combat qu’ils mèneront dans la course au maintien. Une énorme satisfaction pour le revenant Daguenet : « Ils avaient perdu que la première journée, et nous pas un match jusqu’ici. On ne prend que 22 buts contre les 1ers donc bons en défense et notre gardien a juste été magique. Il a tout sorti de loin, à 6m donc il nous aide vraiment et puis les joueurs, tout le monde a contribué.« 

Dott, Roussel et Chaumont continueront de marquer bien épaulés par leur gardien Gaulard, auteur de 14 arrêts. Nous pourrions tout mettre sur l’absence du « Big Three » d’Ivry, il n’empêche que la performance de Lure Villers aura été complète et utile pour le long combat qu’ils mèneront dans la course au maintien.

Cernay-Wattwiller – ASPTT Mulhouse/Rixheim 25 – 33

Après la défaite d’Ivry et le nul de leurs autres concurrents directs, Mulhouse/Rixheim avait l’occasion de rattraper un retard qu’ils auraient bien aimé éviter d’avoir en début de saison. Nous allons couper court au suspense puisque les coéquipiers de Cherrier, définitivement retrouvé avec 8 buts, ont disposé facilement de leur voisin alsacien de CernayWattwiller.
Rapidement devant avec Thuet, très efficace au shoot (9 buts), les jaunes et noires ont aussi su rester discipliné avec aucune exclusion temporaire. Dans un match, à priori, sans éclat, Cernay-Wattwiller aura bien eu du mal à exister en première mi-temps avec Kolonics, pas vraiment dans un bon jour. Mulhouse/Rixheim réalise là, l’opération de la journée en étant seul second et revenant ainsi à un point de la réserve d’Ivry.

François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top