L’invincible CSBJ

Cette 5ème journée nous a offert un unique leader, le CS Bourgoin Jallieu ! Vesoul a encore perdu et pointe désormais à 7 points la place qualificative en N1, Chalon renoue avec la victoire… Découvrez les résumés de match. 

La réserve dijonnaise se déplaçait sur le terrain de Villefranche. Quand deux jeunes équipes s’affrontent, les matchs s’emballent et prennent un rythme effréné ! Cette rencontre n’a pas dérogé à la règle. Alors que les Caladois prennent rapidement l’avantage au tableau d’affichage, le DMH revient au score par Kouyate (10 buts) au quart d’heure de jeu. Les dernières minutes sont un festival offensif durant lequel les visiteurs infligeront un 10-5 à leurs adversaires pour rentrer aux vestiaires sur le score de 15 à 21. Pendant la deuxième mi-temps, l’équipe de la ville des Ducs de Bourgogne porte son avance jusqu’à 9 buts d’avance. La défense Caladoise n’aura jamais réussi à mettre les tireurs adverses en difficulté (75% de réussite). Le VHB marque beaucoup mais sa défense n’est pas assez incisive. Les troupes de Gérald Vincent pourront profiter de leur rencontre en Coupe de France face à Chalon pour essayer de travailler cet aspect du jeu.

Dans le choc du haut de tableau, le CSBJ accueillait l’équipe de Beaune. 600 personnes étaient présentes pour porter son équipe vers la victoire. A l’entame, le BHB forçait son jeu et voyait son adversaire mener au score. Grégory Bodson ne voulait laisser aucune chance à son homologue et n’hésitait pas à opérer des changements dès le moindre signe de fatigue. C’est donc logiquement que les Ciels et Grenats mènent au bout de 30 minutes sur le score de 14 à 12. En deuxième mi-temps, les Beaunois parviennent à prendre le leadership à la 47ème minute. L’intensité physique monte d’un cran, les impacts sont plus durs et l’excès d’engagement fait rage à l’image de Guyet renvoyé au vestiaire à la 50ème. Beaune perd la tête tandis que le CSBJ remonte la pente et passe même devant pour faire chuter son adversaire du soir. Le BHB laisse sa première place et Bourgoin demeure invaincu en 2018 ! 

Victoire sans surprise de Marsannay sur le parquet de Besançon. La messe était dite dès la mi-temps, les Pataras menant 21 à 12 ils ne leur suffisaient que de gérer lors des 30 dernières minutes. Les Francs-Comtois sont désormais bon dernier avec la pire attaque et la deuxième plus mauvaise défense. Maigre consolation, est-ce qu’on est clairement en train de mettre cette saison de côté au GBDH

Saint-Flour a remporté une victoire précieuse face à un gros morceau de la poule, Vesoul. La première mi-temps a été un récital offensif et défensif ! Guillaume Jamet a écoeuré les Hauts-Saônois avec 10 parades en 30 minutes (22 au total). Douta Seck aura tenté de piquer ses joueurs par des « Ridicules » lancés depuis son banc, rien n’y fait, le score est sans appel 14 à 7 à la pause. L’écart a été maîtrisé tout la seconde période, Niels Arbey en profitait pour soigner ses stats (9/10) et Eric Delage, rentré à la place de Jamet, se faisait lever toute une salle sur une double parade pour une belle victoire qui permet au Cantalien de raccrocher le wagon de tête.

Bruno Henry sonne le glas

Chalon, qui restait sur 2 défaites consécutives, accueillait Vénissieux qui n’avait plus perdu chez son hôte depuis un long moment. Les hommes de la cité de Nièpce commençait la rencontre de la meilleure des manières en menant 7 à 1 en 8 minutes de jeu. Olivier Odisio est obligé de poser un premier temps-mort pour recadrer ses troupes. Les Vénissians ont laissé passer l’orage et refont leur retard en égalisant à la 20ème minute, 12 partout. Deux missiles lancés par Savery et Chalon rentre aux vestiaires en menant au score 16 à 14. Les Vénissians reviennent sur le parquet avec d’autres intentions et égalisent rapidement par Berchoux (7 buts). Avec une défense très haute et 2 buts d’avance, les visiteurs pensaient avoir fait le plus dur mais Henry retourne la situation. Buteur dans un premier temps pour égaliser, il permet à son équipe de passer devant après une passe aveugle adressée à Hugo Bonnard et d’un deuxième but, esseulé, à 9m. Les Bleus en Blancs entament le money-time avec 4 buts d’avance qu’ils conserveront jusqu’au buzzer. 

Clotaire et ses coéquipiers ont dû s’arracher (Crédit photo : Valérie Derain)

Cournon n’a pas un début de saison facile, et même si le HBCCA a enregistré sa première victoire en N2, la semaine dernière, il fallait affronter encore un gros de la poule : Lyon-Caluire. Les 12 premières minutes sont serrés et il se dit que le match se jouerait à rien. Malheureusement la vérité du terrain était tout autre. Les Lyonnais s’adaptaient avec justesse et trouvaient le chemin des filets sans grande difficulté quand de l’autre côté Benjamin Grellier (15 arrêts) régalait dans ses cages. Maxime Bouquet (14 buts) aura tout tenté mais la marche était trop haute pour les visiteurs « On a rien proposé » et d’ajouter « le gardien nous a fait mal » (La Montagne). Il faudra vite se reconcentrer avant d’affronter dans 15 jours un autre expérimenté de la N2, Chalon


Villefranche HB 36-41 DMH 2
CSBJ Handball 28-26 Beaune HB
GBDH 2 26-39 CL Marsannay
Saint-Flour HB 29-21 CS Vesoul
ASHBCC 31-27 Vénissieux HB
Lyon-Caluire 43-31 HBC Cournon d’Auvergne

 

Crédit photo : Jérôme Drevet

Bruno Henry
Joueur de Nationale 2 à Chalon sur Saône et associé de Nationale 2 Handball FR
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top