Vesoul à l’agonie, Bourgoin 6 sur 6

(Crédit photo : Laurent Mayet)

Beaune reprend des couleurs après sa défaite face au CS Bourgoin qui, lui, continue sa série d’invincibilité. Vénissieux attrape sa première victoire et Villefranche est à la frontière de la crise. Tous les résumés ci-dessous ! 

Bourgoin recevait une équipe de Villefranche qui n’a gagné qu’un seul match, face à Besançon. Les jeunes Caladois n’auront rien pu faire face à des Berjalliens très entreprenant. En l’espace de 15 minutes, le score était de 9 à 4. Les coéquipiers de Maxime Frier ne baissent pas de rythme et rentrent au vestiaire avec 7 buts d’avance (18-11). Les visiteurs ont l’habitude de s’appuyer sur le jeune international Guéric Vincent (moy. 7.8 buts/match) mais, cette fois-ci, limité à 3 tirs, les Rouges sont trop démunis et la réussite des Ciels et Grenats (70% d’efficacité au shoot) leur permet de creuser l’écart et d’engranger une sixième victoire en autant de rencontre ! 

La réserve du DMH poursuit sa belle série avec cette victoire face au voisin Marsannay. C’est, d’ailleurs, Audiffred (8 buts) qui lance les hostilités. Imité par son coéquipier Pasquet, les Dijonnais prennent les rênes de la rencontre. C’était sans compter sur la force de caratctère des locaux, qui recollent rapidement à 6-6 et mèneront même de 4 buts. Les deux jeunes Naudin et Pasquet réduisent l’écart mais Dijon est mené après 30 minutes, 16 à 14. Marsannay oublie de revenir sur le terrain, à la reprise, et son adversaire du jour en profite pour infliger un 4-0 qui lui permet de repasser devant. La fin du match est tendu et les spectateurs ont droit à un réel mano à mano jusqu’à ce trou d’air fatal aux Pataras. 7 minutes sans marquer alors qu’en face, la jeune troupe de Vincent Liot s’appliquait à mettre ses ballons au fond. Coup de buzzer, Marsannay s’incline mais pourra profiter d’un week-end de repos pour préparer son déplacement à Villefranche.

Après sa victoire facile face à Vesoul, Saint-Flour se déplaçait à Beaune et comptait bien faire chuter un autre gros de la poule d’autant plus que les Bourguignons n’aligneront ni Arbez ni Nze Samba. Les visiteurs ont fait jeu égal pendant trente minutes. Menés d’un petit but à la pause, les Cantaliens n’ont pas tenu la cadence en seconde période. Muet par deux fois pendant 5 minutes, Saint-Flour n’a rien pu faire face au bras du petit Houillon. Le BHB renoue avec la victoire et est désormais seul 3ème de la poule.

Pascal Populus, entraîneur de la réserve de Besançon en place depuis cet été fait ce qu’il peut avec les moyens du bord. Avec une équipe composée majoritairement de -18 Nationnaux, le déplacement à Vénissieux ne nous a pas réservé de surprise. En revanche, le VHB tient enfin sa première victoire. Olivier Odisio a utilisé ce match pour préparer le déplacement à Dijon : « Ce match a été une bonne base de travail pour le prochain. […]  Ce soir nous avons bien travaillé. » (propos recueillis par Sports Vénissians).


Vesoul n’est pas loin de la crise (Crédit photo : Titouan Faivre)

Le Lionceau Vésulien a un genou à terre. Cet été, les Francs-Comtois nous impressionnaient par leur recrutement XXL, annonçaient clairement l’objectif mais… Après 6 journées, le CS Vesoul est 9ème à 1 point du premier relégable ! Le bilan est pour le moment catastrophique (1V-1N-4D). En face, Caluire poursuit son excellent début de saison en demeurant invaincu avec 5 victoires et 1 nul. Dans un match très serré, Vesoul peut nourrir de regrets. Après avoir remonté un retard de 4 buts pour mener 15-14 à la mi-temps, tout s’est joué lors du second acte. Les locaux redémarrent mieux et mènent de 4 buts à leur tour (19-15) avant de se faire recoller à 24-24 alors qu’il reste 14 minutes à jouer. Quatre minutes plus tard, Vesoul rate un jet de 7m et Lyon mène 25-24. Les Caluirards conserveront leur courte avance jusqu’au buzzer et laisseront éclater leur joie face aux hommes de Douta Seck, dépité.

25 minutes sans marquer

La rencontre entre Cournon d’Auvergne et Chalon n’a, en rien, ressemblé à tous les autres matchs. Les Cournonnais surprenaient leur adversaire en menant rapidement 6-1 en 11 minutes. Les spectateur s’imaginaient voir leur équipe remporter enfin un match facilement mais s’en est suivi la plus longue période de mutisme. Alors que Chalon revenait au score petit à petit, le buzzer a renvoyé les deux équipes au vestiaire sur le score de 6 à 6 ! A la reprise, les visiteurs revenaient avec d’autres ambitions et creusaient l’écart jusqu’à la 36è minute, moment où Croenne trouva enfin la solution après 25 minutes d’affilées sans marquer ! Il faut dire que les gardiens de chaque équipe ont livré une prestation quasi parfaite avec 20 arrêts pour Théo Karoubi et 17 pour son homologue Orlandi. Et alors que Chalon avait la balle du +5 à la 40ème minute, l’énorme parade du gardien local a réveillé ses coéquipiers et le public. Cournon repassera devant à 8 minutes du terme sur un 7m de Goueffon. Les Bleus et Blancs ont pourtant eu les ballons pour recoller au score mais Karoubi continuait son show dans ses cages et permettait à son équipe d’engranger un précieux succès pour le maintien !


CSBJ Handball 37-29 Villefranche HB
CL Marsannay 29-33 DMH 2
Beaune HB 31-25 Saint-Flour HB 
Vénissieux HB 39-26 GBDH 2
CS Vesoul 30-31 Lyon-Caluire HB
HBC Cournon d’Auvergne 18-16 ASHBC Chalon 

Bruno Henry
Joueur de Nationale 2 à Chalon sur Saône et associé de Nationale 2 Handball FR
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top