Poule 3

Locomotive de la Poule 3, Massy confirme devant un train de poursuivants

Crédit Photo : Facebook St Pryvé HB

Septième journée qui n’a pas accouché de réelles surprises, si ce n’est le nul concédé par Saint-Ouen face à Maisons-Alfort. Lille et Saint-Pol confirment, tout comme la réserve de Massy, qui impressionne semaine après semaine. Le point complet et détaillé avec les réactions sur les matchs de ce weekend.

Massy Essonne HB² 33-29 St-Pryvé Olivet Handball

Thomas Merlin l’enchanteur ? Le coach de la Nationale 2 de Massy fait des merveilles avec son groupe depuis le début de saison, certes sans faire de gros écarts mais en restant régulier. Le tout était de ne pas se faire surprendre en recevant Saint-Pryvé, dans le dur ces dernières semaines. Le match se décante en fin de première période (9-9, 20e) lorsque Firmesse et Rota permettent aux locaux de prendre de l’avance (15-12, MT) et que Bonneville se fasse exclure d’un carton rouge juste avant la pause. !un écart gêré (21-18, 43e) puis accentué (28-23, 25e). La fin de partie est à l’avantage de St-Pryvé, Romain Poret (13 arrêts) stoppant les tirs de Massy, mais les derniers buts de Charvin (3) et Perrin (7) arrivent trop tard, Massy s’impose 33-29.

Une place de leader confirmée avec beaucoup de sérieux selon le meilleur buteur massicois Millan Rota (8 buts) : « Ce match est le plus abouti sur la maîtrise du score, une première mi-temps mitigée mais avec une avance de 3 buts à la pause. Nous avons réussi à mettre en place notre jeu rapide en deuxième mi-temps, ce qui nous a permis de maîtriser le match jusqu’à la fin de la rencontre. Je suis content pour l’équipe car cette victoire nous permet de nous maintenir à la première place de cette poule.  »

La défaite est logique au vu du classement pour St-Pryvé, mais tout n’est pas à jeter pour le capitaine pryvatain Jeffrey Duchesne : « On est plutôt bien défensivement mais quand on récupère des ballon important on arrive pas à concrétiser pour revenir ! On perd trop de ballon et a ce niveau là, ça ne pardonne pas. Malgré ça il y a eu quand même de bonnes choses, qu’il va falloir réitérer le weekend prochain ! » Ce sera pour la réception de Serris dans un match important dans le bas de tableau.

Association Sportive St-Ouen-L’Aumone Handball 29-29 ASA Maisons Alfort HB

Surpris dans l’antre montfermeillois, St-Ouen reçoit ASA Maisons-Alfort dans une rencontre pas évidente pour rebondir. L’entame de match ne nous fait pas mentir et les Maisonnais prennent de l’avance avec un show Guillaume Petit dans les buts (5 arrêts les 5 premières minutes, 1-4, 6e). Imité par Boukhlal dans les buts de l’ASSOA, le gardien voit les adversaires revenir (5-6, 16e puis 8-8, 20e), mais un coup dur pour St-Ouen intervient : Anthony Casaert est expulsé à la 24e minute. Pourtant, les Jaguars sont au contact à la pause (13-14). Le mano à mano continue en seconde mi-temps, le moment pour Loïc Copitet d’inscrire 3 buts coup sur coup et permettre à l’ASA de rester devant (19-22, 39e). Par l’intermédiaire de la grosse prestation d’Arnaud Leroi (7 buts), St-Ouen tient bon et fait même un petit break (29-27, 56e). La fin de match est tendue et Maisons-Alfort égalise par Peltret et Copitet, Botetsi a même l’occasion de gagner la partie mais Guillaume Broussaud (10 arrêts) sauve les siens dans la dernière minute (29-29).

Une nouvelle fois meilleur buteur des maisonnais (9 buts, dont 3 jets de 7m), Loïc Copitet se réjouissait du tour de force : « Une bonne perf chez l’un des leaders de la poule, ce qu’y n’est pas évident étant donné qu’ils étaient favoris. Après un petit regret quand même de ne pas avoir pu concrétiser notre dernière action de match pour la victoire.« 

Lille Métropole HBC Villeneuve-d’Ascq 33-22 Billy-Montigny

Derby du Nord entre Lille, en pleine bourre ces derniers temps et les carabiniers de Billy Montigny, victorieux lors des deux derniers matchs. Le tempo est élevé dès les premières attaques, avant une gestion des deux équipes. Lille essaie de vite faire circuler la balle mais ne trouve des solutions qu’avec Penin en parfait gestionnaire (8-6, 12e). A trop vouloir trouver le pivot, Billy Montigny perd beaucoup de ballons et c’est le benjamin et international u19 Bzdynga sur penalty puis à l’aile qui permet de tenir tête, à l’image d’un magnifique kung fu conclu par un chaballah pour revenir à 3 buts (14-11, 27e).

Corentin Dupuis permet à Billy de se remettre dans le match après la pause sur l’aile ou sur une passe astucieuse pour son pivot Guillemin (17-15). Le moment pour Nicolas Huyghe d’enchaîner les prouesses dans ses buts (13 arrêts) avec de magnifiques relances pour permettre à Lille de creuser l’écart (27-20, 47e). La fin de match est gêrée par les locaux qui s’imposent 33-22, avec 3 joueurs à 8 buts (Kachroum, Penin, Meunier).

La réaction du portier lillois Nicolas Huyghe : « Le mot d’ordre pour travailler ce match était de courir. On a réussi à bien défendre en encaissant que 22 buts, avec les automatismes et affinités qui continuent de se créer au fil des semaines. Ça nous a permis de marquer des buts « faciles » sur montées de balles avec Meunier et Kachroum. Sur les attaques placées on a su attendre la brèche sans trop se précipiter. Donc à part un petit temps faibles en début de seconde période, on a su imposer notre rythme à la maison et rester sérieux pendant les 3/4 du match. »

https://www.youtube.com/watch?v=ImCUWTQDqEg&feature=youtu.be&fbclid=IwAR3qQGUrUW1E5dlZVW9F9J9RkUqhiRx_b1arE7PMlYQFMgaqKBHk8jKt7vk

HBC Municipal St-Polois 34-28 Mélantois HB

Deux équipes et deux vitesses dans ce championnat avec d’un côté le HBC St-Pol sur deux victoires d’affilée et de l’autre le Mélantois englué dans le dernier wagon du classement. Ce sont d’ailleurs les locaux qui prennent le lead de la partie grâce à un bon début de match au scoring de Julien Dutriaux (5 buts au final, 8-5, 14e). Les Ronchinois recollent par Maxence Hermann (10 buts, 12-10, 23e) et les St-Polois finissent devant à la pause en dominant la fin de période (19-14).

Alan Mohamed accélère en seconde période (13 buts), une efficacité combinée aux 13 parades de Maxime Marteel qui font mal aux visiteurs, dépassés (27-20, 48e). L’écart est maîtrisé jusqu’à la fin de partie et l’équipe de Laurent Gruselle s’impose devant son public 34-28. 17 points pour l’équipe de la Côte-d’Opale qui se mesurera à Lagny pour un gros match du haut de tableau le prochain weekend.

Handball Club Serris Val d ’Europe 24-27 US Lagny Montevrain Handball

Auteur d’un excellent début d’exercice, Lagny ronge son frein depuis deux rencontres (défaite à Lille puis contre Massy). Le déplacement à Serris était fait pour se relancer, ce que n’ont pas manqué les hommes de Franck Andretti. Le début de match est d’ailleurs idéal, avec un 0-3 d’entrée pour ouvrir le bal, avant de creuser l’écart avec 5 buts d’avance. Serris n’a pas dit son dernier mot malgré la blessure rapide de Welsau Bungue, et revient un peu dans le match (11-14 à la pause).

Coup dur pour Lagny, la blessure de Julien Agbo et le carton rouge de Chadi. La reprise est plus difficile pour les visiteurs, qui tombe en dépit des 9 réalisation de Cédric Rambure sur une défense solide dans un match accroché. Alexandre Guedes sort quelques parades, avant la sortie de Cédric Rambure, touché sérieusement à un genou.

Damien Pluquet (6 buts) et les jeunes de Lagny prennent le relai pour remporter le match 24-27. Un coup manqué pour le meilleur buteur de Serris Yann Roset (8) : « C’était un derby donc y’avait du monde et beaucoup d’ambiance, on a couru après le score tout le match, on était pas assez agressif en défense à mon gout en première mi temps et on a dû cravacher pour rattraper le retard en 2eme. C’est dommage parce qu’il y avait la place pour gagner et pour faire une perf à domicile ! « 

Le coach Sebastien Delettre regrette les absences : « On est pas verni ! Il me manque mon DC Killian Anicet , j’ai Welsau Bungue mon meilleur buteur et joueur qui se blesse très rapidement également. Quand ça veux pas ça veux pas… On arrive à les mettre en difficulté défensivement en récupérant pas mal de ballons qu’on n’exploite pas offensivement. Défaite rageante , car un derby c’est particulier ! Va falloir se remettre sérieusement au boulot car un match pour le maintient nous attends samedi prochain ! Et le faire avec toutes nos absences.« 

La dernière réaction, celle de Damien Pluquet côté Lagny qui pense aux traces laissées par ce match : « Une grosse pensée à Cédric Rambure et Julien Agbo qui reviendront plus forts. On se tourne maintenant sur la suite du championnat, il reste 3 matchs avant la grande pose hivernal dont le prochain à domicile qu’on va préparer en s’adaptant aux absences. « 

Credit : Montfermeil HB

Stade Valériquais HB 26-37 Montfermeil Handball

Les retours sur les terres d’anciens clubs sont souvent particuliers. Ce fut le cas pour Eddy Mbata, l’ancien Valériquais actuellement sous les couleurs de Montfermeil, qui jouait contre ses partenaires de la saison passée. Des retrouvailles marquées par une première mi-temps de haute volée de l’ex-Stadiste, auteur de 7 buts !

Le premier quart-d’heure est accroché (9-9, 19e), avant que les visiteurs Reds ne prennent une petite avance à la pause (16-19). La reprise est à l’avantage des éléphants, qui creusent l’écart (24-17, 47e) par Magassa (6 buts) et Ribesois (5). St Valery tente de revenir par l’intermédiaire de Grégoire Deneuve qui enchaine deux buts, mais un run à 0-4 côté montfermeillois plie l’affaire (21-30, 51e). Les Reds s’imposent logiquement 26-37, et confirment face à la lanterne rouge la victoire face à ASSOA.

Auteur de 10 buts au final, à 10/13 au tir, Mbata a fait très mal à son ancien club et est le grand bonhomme de ce match : « Très ravi d’avoir réussi mon retour en Normandie. C’était toujours spécial de rejouer face un ancien club, et avec mes coéquipiers on a réussi à faire le boulot, ce n’est jamais évident ce genre de contexte. On a maîtrisé notre sujet et on espère confirmer à nouveau face à maisons Alfort la semaine prochaine. « 

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

To Top