Poule 3

Serris arrache le succès à St-Pryvé, les leaders au rendez-vous

Crédit photo : Sophie Chicot

Pour le compte de la huitième journée de cette poule 3, les dynamiques n’ont pas vraiment été inversées. Billy-Montigny est toujours impérial à la maison, tenant le nul face à un Massy toujours devant au classement, Lille poursuit sa belle série et ASSOA recolle en tête du classement. Les deux matchs les plus intéressants, Lagny – St-Pol et St-Pryvé – Serris ont quand à eux tenus toutes leurs promesses. Résumé.

Lille Métropole HBC Villeneuve-d’Ascq 26-23 Stade Valériquais HB

Après le 5 à la suite, Lille visait la passe de 6 victoires d’affilée dans ce choc des extrêmes, St-Valéry pointant à la dernière place du classement. Et pourtant, les Valériquais prennent le taureaux par les cornes et mènent dans le début de partie (5-2, 11e). La suite est équilibrée, Lille égalise (8-8, 18e) et personne ne prend l’avantage à la pause (12-12). Il faut attendre la 38e pour voir les lignes bouger, dans un match ou les deux gardiens prennent le dessus sur les attaquant (16 arrêts pour Faidi côté St-Valéry, 17 pour Huyghe à Lille !). Le Lillois Alioune prend un carton rouge, mais même si Clément Pignol se régale (10 buts), les locaux font le dos rond (17-15, 42e). Les tirs valériquais ne rentrent plus, et les vert et noir prennent de l’avance (21-17, 49e). Deneuve et Pignol permettent ensuite aux visiteurs de se rapprocher et même égaliser (21-21, 52e), mais l’équipe de Tijani Kachroum remporte dans un money-time tendu une sixième victoire d’affilée (26-23).

La réaction d’Edouard Meunier (2 buts, Lille) : « C’était un match important à gagner car dimanche on se rend chez notre concurrent direct Massy, il était important de recoller au score. On peut voir également avec cette victoire que sur le banc on peut faire confiance a tout le monde, c’est un niveau homogène, le danger vient de partout !« 

Clément Pignol (Stade Valériquais, 10 buts) se montrait positif : « Tout était encore possible en fin de match, on y croyait et il y avait une bonne pression. Pas une situation qu’on a connu depuis le début de l’année parce qu’on a souvent de l’écart sur nos matchs, une grosse défense pour nous avec pas mal d’arrêts. Et eux, énorme gardien et la gestion du money time où ils ont su gérer et manque d’expérience pour nous. Trop de déchets, il y a encore de quoi bosser, on est sur le bon chemin si on continue comme ça, on va y arriver. « 

Tout comme Grégoire Deneuve (7 buts) : « Un match décevant pour nous, non pas par notre prestation mais par le résultat. On aurait vraiment pu faire quelque choses et ramener les 3 points chez Lille. On a joué avec nos tripes et sur le terrain j’ai vu des guerriers pour la première fois de la saison. On a craqué malheureusement dans le money-time mais on aurait pu vraiment faire quelque chose. On travaille sérieusement aux entraînements et ça se répercute sur les matchs, il n’y a pas de secret.« 

Mélantois HB 27-28 Association Sportive St-Ouen-L’Aumone Handball

Au vu des parcours des deux équipes, on attendait une victoire éclatante des visiteurs saint-ouennais, mais c’était sans compter la chaleur de la salle Roger Couderc et des joueurs du Mélantois samedi. Du rythme pour commencer, des parades et un premier break côté ASSOA (6-9, 11e). Les locaux reviennent par le buteur maison, Maxence Hermann et prennent confiance en profitant d’une infériorité numérique, pour être devant à la pause suite à deux réalisation de Gilmé (18-15).

La reprise est offensivement à l’avantage des Bruants, qui creusent même l’écart via deux buts de Semelyn (22-16, 41e) mais sont freinés par la défense et un Ludovic Dominique de tous les instants dans les buts des jaguars, parfait relai de Boukhlal (13 arrêts en seconde période). L’avance de +3 est toujours là en fin de match (26-23, 55e), mais le Mélantois romp face aux assauts de Casaert (5 buts), Leroi (5) et Gunullu (4), 27 partout dans la dernière minute. Sambou Sissoko punit l’équipe recevante et Dominique stoppe le dernier tir de Carpentier pour confirmer le regain de forme de l’ASSOA, et les regrets ronchinois…

La réaction d’Alexis Gilmé (6 buts, Mélantois) : « Ce fut un gros combat contre l’ASSOA et nous ressortons très frustrés du résultat avec cette défaite d’un but après avoir mené de 6… Au delà du résultat nous retenons quand même le positif et l’état d’esprit que nous avons eu, l’envie et l’intensité que nous avons réussi à mettre durant 45 minutes. Malheureusement ça n’a pas été suffisant. Apprendre à gérer nos fins de matchs et enfoncer les équipes un maximum lorsque nous sommes devant au score sera primordial dans la suite de ce championnat. »

Crédit photo : ASSOA Handball – Facebook

US Lagny Montevrain Handball 29-27 HBC Municipal St-Polois

Cette huitième journée est un peu le début d’une nouvelle aventure pour Lagny-Montevrain, privé de Cédric Rambure. Le verdict est tombé, les croisés pour l’un des meilleurs joueur de N2 auquel nous avons une pensée en écrivant ces lignes. Forcément, on attendait ce weekend voir Lagny évoluer sans son arme face à St-Pol, concurrent sérieux pour le haut du tableau. La première mi-temps se joue dans un mouchoir de poche et il faut vraiment attendre la 22e minute pour voir la tendance, à savoir Lagny un brin devant (12-10).

Pluquet (4 buts) et Puertolas (8) font le boulot au scoring pour les locaux dans cette période (15-13). En face, les joueurs de la Côte-d’Opale ne lâchent rien par Mohamed et Mahamoud (6 buts chacun) et reviennent à 1 but (25-24, 51e), avant de tomber sur un très bon Axel Bouvard dans les buts Latignaciens (13 arrêts), infranchissable en fin de match. Le creux est fait (28-25, 58e) et les locaux s’imposent sans leur serial buteur.

Allan Puertolas (Lagny, 8 buts) soulignait la prestation de Bouvard et la puissance collective malgré l’absence de Rambure : « Nous avons fait un très gros match collectif que ce soit en attaque et défense. En deuxième mi-temps, notre gardien est décisif, en stoppant un penalty, il nous fait gagner le match. On a montré que grâce à cette victoire, nous sommes encore dans la compétition et que nous pouvons jouer malgré l’absence de Rambure, même si ça fait un gros moins dans l’équipe.« 

Maxence Magnin (5 buts, St Pol), déçu mais beau joueur : « On est très déçu du résultat forcément, on a pêché énormément en attaque et défense, là ou normalement on est le plus solide. Leur second gardien nous a croqué, on a loupé beaucoup trop d’immanquables et forcément à la fin du match ils terminent devant nous au score. Ça fait ch*** parce qu’on aurait pu distancer encore plus aux classements nos concurrents directs mais bon, félicitations à Lagny pour leur victoire méritée.« 

Billy-Montigny 30-30 Massy Essonne HB²

Vous ne passerez pas ! Non, la forteresse imprenable de la poule 3 n’est pas Maurice Baquet (Montfermeil), mais bel et bien la salle Paul Eluard de Billy-Montigny. 4 matchs à domicile, 4 victoires pour les carabiniers qui recevaient le leader, la réserve de Massy. Une jeunesse massicoise qui arrive à prendre le lead dans un début de partie serré (7-10, 14e), avant que la défense et le rythme supérieur imposé par les locaux ne prennent le pas dans le match (16-16 à la pause).

La reprise est toujours aussi accrochée, avec Rota (6 buts, Massy) qui répond à Bzdynga (7, Billy) mais les locaux prennent un petit avantage (28-25, 51e). Valentin Dupuis prend 2 minutes et les visiteurs en profitent pour reprendre les devant (29-30, 59e) et manquent même la victoire par une passe en touche avant l’ultime temps mort nordiste. L’autre Dupuis, Corentin, égalise pour un match nul sympathique (30-30).

Le meilleur buteur du match billysien Raphaël Guillemin (8 buts) sentait que les carabiniers sont passé à côté de la victoire : « On a fait un début de match plutôt correct où l’on accroche le leader directement avec un repli et une bonne défense qui les mettent en difficulté, avec des arrêts de nos gardiens. Ensuite, beaucoup d’erreurs notamment de pertes de balles mais aussi de replis défensifs qui nous coûte la remontée de Massy. Il faut que l’on corrige toutes ces fautes et être plus appliqués, notamment sur nos passes qui nous coûtent cher sur les derniers matchs. « 

Le coach massicois Thomas Merlin reste ravi du résultat malgré l’absence de victoire : « Avec une équipe réduite, c’est un nul prometteur a Billy qui restait sur 4 victoires a domicile. On a réussi à gêner les transmissions à la fin et à bien monter les ballon pour revenir, et nos gardiens en grosse difficulté au début ont fait le job au buzzer. Peu d’équipes viendront prendre des points ici donc c’est un très bon résultat.« 

Crédit photo : Billy-Montigny – Facebook

ASA Maisons Alfort HB 33-30 Montfermeil Handball

Il n’y aura pas de troisième victoire d’affilée pour les Reds montfermeillois, qui ont vu ASA Maisons-Alfort prendre le meilleur à domicile. L’entame est d’ailleurs à l’avantage des locaux qui mènent la danse (5-2, 9e) malgré plus de tirs côté Montfermeil qui butent sur Font. S’en suit le premier tournant du match, l’exclusion définitive du pivot Reds Hachimi sur une faute spectaculaire. Révoltés, les visiteurs recollent et sont au contact à la pause (14-12). Maisons-Alfort reste calme et tient l’avantage avec une bonne répartition du box-scoring (4 joueurs à 5 buts ou plus, 22-20, 42e) avant que le deuxième tournant ne survienne.

Makan Magassa, meilleur buteur du club de Montfermeil est exclu définitivement à son tour suite à une faute au visage « On retourne dans nos travers, avec pertes de balles et des exclusions. Je joue le passage en force en contre-attaque et dans mon élan je touche le joueur au visage, ça prend 2 minutes normalement mais là ils se concertent et me mettent rouge » regrettait le Guinéen « On réussit à remonter mais bon c’est une belle équipe de Maisons Alfort, des ailiers costauds. Au match retour, ça ne sera pas la même partie je pense« . Privés de leur arme numéro 1, les Reds n’abdiquent pas malgré la vitesse maisonnaise (30-23, 53e) et reviennent à -3 (33-30, 59e). Trop tard pour accrocher quelque chose face à une très bonne équipe à domicile, victorieuse et emmenée par Bastien Peltret (8 buts).

Le coach de l’ASA Julien Corniou se félicitait du résultat mais restait critique sur le déroulé du match : « Très heureux d’avoir gagné un match qu’il fallait gagner face à un concurrent pour le maintien. Je suis satisfait de la prestation collective autant offensivement que défensivement. Je suis juste un peu déçu de la tournure prit par le match : 17 deux minutes et 2 rouges, ça ne reflète absolument pas l’état d’esprit général de la rencontre.« 

St-Pryvé Olivet Handball 24-25 Handball Club Serris Val d ’Europe

On avait placé ce duel de bas de classement en match du weekend pour cette poule 3, et on ne s’est pas trompé. St-Pryvé et Serris nous ont livré un mano à mano sous le signe des montagnes russes. C’est d’abord les seine-et-marnais qui prennent les devants grâce aux 5 arrêts précoces de Mamadou Soumaré (2-4, 10e) avant que Sylvain Perrin ne signe le réveil dans la première mi-temps défensive des locaux (7 buts pour lui au final, 10-7, 23e) qui feront la course en tête à la pause (12-8).

La reprise est dominée par St-Pryvé, qui maîtrise la rencontre et montent jusqu’à +5 (22-17, 50e). On se dit que la partie ne peut échapper aux Pryvatains, pourtant souvant sanctionnés (8 fois 2 minutes !) mais les hommes de Sébastien Delettre reviennent par un showtime de Yann Carteron, qui inscrit ses 4 buts dans les 7 dernières minutes, dont les 3 derniers de Serris et le but vainqueur dans les derniers instants. Run final de 8-2 pour les visiteurs qui prennent une victoire très importante dans le Loiret (24-25).

Clément Bonneville (4 buts, St-Pryvé) ne pouvait cacher sa déception après la rencontre : « Nous avons maîtrisé ce match pendant 50 minutes sans pour autant le tuer. Deux balles de +6 perdues et nous permettons aux adversaires d’y croire. Une baisse de régime et des exclusions temporaires nous font dérailler et nous donnons des ballons pour nous faire punir… Cette défaite fait mal à la tête. Nous allons repartir au travail dès lundi et continuer de montrer que nous méritons notre place en N2 et déjouer les pronostic du début de saison.« 

Le gardien de Serris Mamadou Soumaré retient lui l’état d’esprit : « Dans ce match-là, la seule chose que nous allons retenir c’est la force de caractère qu’on a pu avoir pour renverser la rencontre. Malgré les absences d’éléments majeurs, les joueurs présents ont répondu à l’appel et ont montré qu’il fallait compter sur eux. Lorsque nous réglerons les problèmes dans le jeu nous gagnerons beaucoup plus de match, je l’espère.« 

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

Les meilleures actions ? C'est tous les Mardis avec le Top 10 N2 Handball FR x Rematch

To Top