Poule 5

Longvic tient sa première, Cournon corrige le tir

Après cette deuxième journée, on a : 4 équipes invaincues, 4 équipes qui ont perdu au moins un match et 4 équipes qui ont perdu leur deux premiers matchs. Les clubs semblent encore en rodage mais attention à ne pas laisser trop de points dès le départ, ça pourrait coûter cher à l’arrivée !

Crédit photo : Kinic Communication

Après cette deuxième journée, on a : 4 équipes invaincues, 4 équipes qui ont perdu au moins un match et 4 équipes qui ont perdu leurs deux matchs. Les clubs semblent encore en rodage mais attention à ne pas laisser trop de points dès le départ, ça pourrait coûter cher à l’arrivée !

St Etienne MHB 31 – 29 CL Marsannay HB

Saint-Etienne confirme son bon résultat de la semaine précédente en s’imposant pour sa première à domicile face à Marsannay.

« Notre effectif n’a que 19 ans de moyenne d’âge et on apprend » Peter Gerwert (coach SAM 42HB, Le Progrès )

Le coach des Verts a raison de le préciser car même si ses joueurs font figures de cadors dans cette poule, il faut rappeler que son groupe est composé de beaucoup de jeunes. Mais des jeunes qui ont les dents longues.

Malgré l’ouverture du score de Picard et de deux arrêts de Hopf, ce sont bien les locaux qui pointent en tête au quart d’heure de jeu (9-3). La pression est étouffante sur les Pattaras qui sont mis en échec. C’est, ensuite, au tour du portier Stéphanois de s’illustrer mais Marsannay se ressaisit, parvient à resserrer sa défense et concrétiser ses attaques. Un dernier but de Pierrick Robert réduit l’écart à trois buts juste avant la pause.

Au retour des vestiaires, les joueurs de Kiour se lâchent enfin et profitent des largesses laissées par leur adversaire pour revenir à égalité grâce à Pannetier (18-18, 38′) puis Chaoui va s’illustrer pour donner l’avantage à son équipe. Gerwert est contraint de pose son temps-mort pour tenter de briser le rythme des Bleus et Jaunes (9 buts sur les 10 premiers tirs de la seconde période). Attaque ratée après la minute d’arrêt, Picard (8/10) en profite pour donner 2 buts d’avance. Marsannay caracole en tête tandis que la fin du match approche. Alors que le score est de parité dans le money time, aucune des deux équipes ne semblent pouvoir se détacher. Alors que Sompohi est exclu pour 2 minutes, Mouret va prendre la responsabilité de porter son équipe et par deux fois porter le coup de grâce. Deuxième victoire au courage pour le SAM42 qui se déplacera, dimanche, à Saint-Chamond pour le second tour de la Coupe de France.

ALC Longvic 34 – 30 ASHBC Chalon sur Saône

Deuxième journée de championnat et deuxième derby pour Longvic. Après avoir échoué d’un tout petit but chez le voisin Dijonnais, les joueurs de Potiez avaient à cœur de réussir leur première à domicile.

Pourtant, tout ne s’est pas passé comme ils l’espéraient. En face, Chalon voulait se racheter de sa défaite face à Vénissieux et démarre le match pied au planché. Décidés d’imposer leur rythme, les Chalonnais infligent un 3-0 en deux minutes grâce à un Rémy Fougère bien en forme (5/5 sur l’ensemble de la rencontre). Montrol trouve enfin le chemin des filets pour les Longviciens mais les Bleus et Blancs ne baissent pas de régime et continuent leur marche (1-5, 9′). Alors que Jellal maintient l’écart (5-9), les visiteurs vont traverser une longue période de mutisme. Dix minutes sans marquer un seul but et Longvic en profite pour recoller au score et même prendre l’avantage en inscrivant 4 buts en trois minutes pour terminer la première période (13-11).

La pause ne semble pas avoir perturbé les Verts qui entament le second acte comme ils l’ont terminé concrétisant tous leurs tirs (18-11, 35′). Les Chalonnais s’en remettent à leur pivot pour mettre fin à une série de 8-0 ! Chrys Youcef puis Fichot ramènent leur équipe à 4 buts mais Longvic tient à sa victoire et punit son adversaire sur chaque perte de balle. L’écart se maintient à 5 buts jusqu’à la fin. Les locaux peuvent laisser exploser leur joie, ils tiennent leur première victoire en N2 depuis le 18 Mars 2018 (ndlr : contre Besançon, 22-24).

Villefranche BHB 30 – 34 Dijon MHB²

Villefranche recevait la réserve de Dijon ce week-end en alignant seulement 8 joueurs de champ et deux gardiens. La tâche s’annonçait une nouvelle fois compliquée pourtant…

Les joueurs de Vincent Liot prennent rapidement les commandes (1-3 puis 2-7). Rien ne semble stopper les Bourguignons, qui réalisent très peu d’erreurs mais on connait la combativité des Caladois. Profitant d’un relâchement de leurs adversaires, les locaux se reconcentrent et reviennent à égalité grâce à Assassi à une minute de la mi-temps. Minana redonne l’avantage à son équipe avant de voir son dernier tir stoppé par son ancien partenaire Martin et Dijon rentre au vestiaire en menant par le plus petit écart (15-16).

Dès les premières secondes de la reprise, les deux gardiens se répondent depuis leur cage respective et Cléaux égalise une nouvelle fois pour Villefranche. Les visiteurs, sans paniquer, vont remettre la main sur le ballon et prendre de vitesse la défense Caladoise qui est logiquement sanctionnée. Alors qu’à dix minutes du terme Dijon mène de 7 buts, l’entraîneur procède à quelques rotations. Le jeu est un peu plus brouillon et les hommes de Vincent en profitent pour remettre la pression… mais trop tard.

Tandis que le DMH enchaîne sa deuxième victoire, Villefranche progresse mais le manque de rotations leur fait défaut. Eliminés lors du premier tour, les Caladois auront deux semaines pour préparer la venue de Cournon.

Vénissieux HB 29 – 25 Beaune HB

Vénissieux fait déjouer les pronostics en ce début de championnat. Après avoir renversé la vapeur à Chalon, le VHB a livré une très belle bataille contre un autre Bourguignon.

Beaune ne s’attendait certainement pas à un tel début de saison. Défaits la semaine passée d’un tout petit but après avoir raté leur entame de match, cette fois les joueurs de Mangematin se sont appliqués et prennent les devants dès les premières minutes grâce à un Gaël Charpy en réussite. Une fois l’orage passée, les Vénissians corrigent des détails techniques et reviennent dans la partie. Contrairement à la première journée, cette fois Félix et ses coéquipiers n’attendront pas la deuxième mi-temps pour prendre l’avantage.

En seconde période, Calic verrouille la baraque. Hugo puis Théo Naudin pensent avoir réalisé le plus dur en égalisant par deux fois mais Vénissieux ne lâche pas. Au contraire, c’est à ce moment-là qu’ils choisissent d’accélérer pour se redonner de l’air et mener à nouveau de 3 buts. Alors qu’il reste 2 minutes à jouer, Théo Naudin a la balle pour revenir à un but et tenter de la mettre la pression sur les dernières secondes mais une chute (tout seul) l’en empêche. Prioux puis Alvès enfonceront le clou.

Deuxième victoire de rang pour Olivier Odisio et ses hommes à qui les équipes de Bourgogne semblent leur réussir. Le 5 Octobre prochain, ils affronteront Marsannay pour tenter la passe de trois.

Maxime Alvès, à la lutte, face à Thomas Guyet (Crédit photo : Sport Vénissians)

HBC Cournon d’Auvergne 38 – 27 Annecy HB

Les tribunes de Boisset étaient bruyantes pour cette reprise du championnat. 700 spectateurs, une mascotte pleine d’énergie et surtout une revanche à prendre pour le groupe de Loncarevic après leur bévue à Aix.

Le premier but n’est arrivé qu’à la troisième minute mais après les deux équipes se répondaient coup sur coup. Annecy ne voulait pas laisser s’échapper son adversaire et tentait de rester au contact. Mais au quart d’heure de jeu, Menubarbe et Bouquet (auteur de 13 buts) décident d’accélérer et passent un 5-0. Les Annéciens se sont laissé surprendre sur la fin de période et l’écart de cinq buts à la pause ne va pas arranger la suite des affaires.

Au retour des vestiaires, toujours Menubarbe et Bouquet enfoncent le clou tandis que Théo Karoubi refroidit les tireurs Hauts-Savoyards. Les visiteurs tentent de copier le rythme très soutenu de leurs hôtes mais Cournon est mieux armé à ce jeu-là et l’écart continue de grimper. La troupe de Boucher et Alili ne parvient plus à sortir la tête de l’eau et c’est Bocanegro qui portera l’estocade après avoir récupérer le ballon suite à une parade d’Aouafa. +11, Cournon est relancé et le goalaverage rééquilibré.

CS Vesoul Haute Saône 40 – 28 HBC Aix en Savoie

Du côté de la Savoie, on doit se dire qu’il aurait fallu jouer qu’une seule mi-temps. A égalité à la pause, les Oranges ont subi les foudres locales en seconde période.

En début de rencontre, Aix a mené les débats (3-4 puis 7-9) s’appuyant sur sa solide défense et ses montées de balle éclaires. Mais après une petite vingtaine de minutes, Fix, Monnot puis Dessertenne inversent la tendance et donnent l’avantage à leur équipe. Les locaux ne parviennent pas pour autant à s’envoler, les Aixois parvenant toujours à rester au contact à l’image de ce dernier but de Robert juste avant la pause.

Il était inconcevable pour les Vesuliens de s’incliner à la maison. De retour sur le parquet, les Lions accélèrent le rythme. La défense étouffe les visiteurs qui ne parviennent plus à se procurer des solutions en attaque. Vesoul se projette en avant et se crée une avance confortable, derrière Lhenry continue son festival (10 arrêts en 30 minutes). Coach Pachoud ne peut qu’observer son équipe sombrer, en grande difficulté. Après un tel coup derrière la tête, la réception de Saint-Etienne, le 5 Octobre, risque d’être électrique !

LA DÉCLA’

« Malgré beaucoup de changements dans l’effectif, je suis satisfait du travail des garçons sur l’aspect défensif, ils sont très à l’écoute. Ce n’est pas facile de perdre huit joueurs dans le projet que l’on avait mais les nouveaux et les anciens vont dans le même sens. On doit encore mieux faire en attaque, tout le monde n’est pas à 100 %. On pourra parler de bon début de saison quand on aura affronté les cadors, c’est-à-dire après le 23 Novembre « . Olivier Odisio (coach, Vénissieux HB)

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

Les meilleures actions ? C'est tous les Mardis avec le Top 10 N2 Handball FR x Rematch

To Top