Marseille garde espoir !

Credits Photos : Marcu Antone Costa

Le quatuor de tête reste le même avec quelques frayeurs à signaler pour chacun d’eux. La performance à retenir vient de Marseille où les phocéens ont remporté leur confrontation direct pour le maintien avec Villeneuve Loubet. Désormais ils sont trois à se tenir dans un mouchoir de poche pour la dernière place de relégable.

Ajaccio – ASBTP Nice 29 – 28

Ajaccio les craignait et Nice a pu ce week-end confirmé les craintes portées sur eux. Auteurs d’un excellent match, les niçois ont bien cru pouvoir l’emporter en corse, menés par Sidibé, toujours aussi performant. Son duo avec Meyffret aura donné des sueurs froides à un public du Gaz déterminé à mener les siens vers la N1. C’était bien les protégés de Jean Baptiste Gervais qui prenaient les devants en menant à la pause après une très bonne première période (9-13 puis 14-16). Le BTP continuait sur sa lancée en gardant le leadership jusqu’à l’expulsion directe de Benkhalifa (24-26). En effet, Freitas va charger les niçois pour revenir à égalité avant que les frères Brunetti ne se chargent de finir le travail avec un but du cadet, Tony, dans la dernière minute.
Une victoire essentielle pour les corses, des regrets pour les niçois mais la confirmation que l’avenir se veut radieux pour les aiglons.

PAUC² – Saint Etienne 28 – 29

On voyait le PAUC s’imposer ce week-end à la maison mais Saint-Etienne avait bien envie de démontrer le contraire et nous faire mentir. Ce sont d’ailleurs les verts qui mèneront toute la rencontre grâce en partie à une super performance de Janisset dans ses buts. Avec un écart oscillant entre 2 et 6 buts, les stéphannois ne perdront jamais cette mainmise sur le match. Seul Paris tirera son épingle du jeu en attaque contrairement à ses compères sur la base arrière, en délicatesse au shoot (3/15 en combiné). Alors devant de six unités à 10 minutes du terme, Saint-Etienne va voir cet écart grappillé par les minots du PAUC qui auront l’occasion d’égaliser dans la dernière minute sans pour autant réussir à le faire. Une belle victoire pour les Verts qui restent à l’affût sur le podium.

Châteauneuf – Saint Raphaël² 32 – 35

Si on excepte Paschal, la réserve de Saint Raphaël se présentait sans 6 de ses 7 meilleurs buteurs. Malgré cela, les minots de Nikola Vojinovic n’ont pas eu trop à batailler pour l’emporter contre Châteauneuf. Sanctionnés à chaque retour au score de leur part, les joueurs de Frédéric Pons ne se sont pas donnés toutes les chances de l’emporter face à la fougue varoise. Cette fougue, on la retrouve chez Paschal qui aura fait tourner les têtes avec 12 buts au scoring. En face, Illes aura fait ce qu’il pouvait pour éviter une nouvelle défaite mais la réalité est là, Châteauneuf n’y arrive plus. Ils voient désormais arriver leur voisin marseillais à seulement un point. Saint Raphaël, quant à lui, conserve sa place sur le podium.

Antibes – Istres² 35 – 33

Villeneuve Loubet – Marseille 24 – 25

Jamais simple d’appréhender un match contre Istres et Antibes a su parfaitement dompter les minots de Bastien Cismondo. Il faut dire qu’avec l’absence de Tobal et un Paul diminué, les istréens ne partaient pas avec les meilleures bases. Après un premier quart d’heure dominé par le centre de formation (6-7) les Titans vont prendre les devants pour mener à la pause (17-15). Les coéquipiers d’Hubert sortiront des vestiaires avec d’autres intentions et reprendront l’avantage jusqu’à 10 minutes de la fin. Un 3-0 des azuréens permettra à la bande de Denat de récupérer le leadership pour ne plus le perdre.

Le match à ne pas perdre, il était bien ici. Derrière toute la rencontre, Marseille revient de très loin. Villeneuve Loubet effectuait surtout une excellente seconde période où l’écart grimpera jusqu’à 4 buts entre les deux équipes mais les marseillais ne lâcheront rien. L’infériorité à dix minutes de la fin ne profitera pas aux Loups puisque les joueurs de Fred Perin marqueront deux buts sur cette période. Gaulupeau sera le plus clutch sur le terrain en marquant 4 des 8 derniers buts de son équipe dont le dernier sur le buzzer, offrant une victoire tellement importante aux phocéens. Villeneuve Loubet est désormais à deux victoires de Marseille et voit le maintien se compliquer.

US Crauroise – AS Monaco 36 – 40

L’enjeu hier soir était plus du côté de la Crau que de Monaco, avec pour objectif de s’éloigner du groupe des relégables, avec Marseille qui se déplaçait à Villeneuve Loubet. La première mi temps aura vu briller les attaques avec plus de vingt pions pour chaque équipe. Dans une partie agréable à regarder, Cottarre rendra coup pour coup à Théo Allouche. La deuxième mi-temps va être du même calibre et les deux équipes vont se suivre jusqu’à un fait de jeu qui fera basculer le match. Aroca, mécontent d’une décision arbitrale, se fera exclure alors que Gomis s’en allait marquer. Monaco va ensuite punir la Crau et s’assurer une victoire pas évidente à obtenir. Les coéquipiers de Guilloteau ont laissé passer leur chance de prendre quelques points très importants en vue du maintien.

François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top