Statut co à tous les étages !

Crédit Photos : Anne Martini

Peu de changement au classement avec les leaders qui gagnent et les mal classés qui perdent. Les écarts se confirment et le ventre mou de la Poule continue de se renforcer créant un écart avec les derniers, en difficulté durant cette journée.

Istres² – PAUC² 26 – 28

Derby des centres au menu dans un match très intense. La première mi temps sera maîtrisée pour les istréens qui s’appuieront sur leur base arrière comme toujours, et sur un Caveglia très en vue. Les aixois ne seront jamais lâchés. Pourtant, Istres pouvait faire le trou mais aura bien trop de déchets au tir. Rasol maintiendra Aix à flot dans ces premières 30 minutes grâce à des tirs malins surprenant Pelissier. L’agressivité défensive des joueurs de Bastien Cismondo se paie cher et voit Istres jouer plusieurs fois en double infériorités. La deuxième période va se dérouler de la même façon, avec Paul qui va trouver deux tirs longues distances faisant soulever le gymnase. Le money time sera pour les Aixois avec une attaque à 7 qui met en position idéale Porte qui va se régaler et infliger à lui seul une remontée magnifique, auteur de 6 buts dans les dernières minutes. Les dernières occasions istréennes vont échouer et la victoire va leur échapper malgré avoir mené presque toute la partie. Trop sanctionné, Istres aura pêché à être trop souvent en infériorité.

Saint Etienne – Châteauneuf 35 – 32

Il n’est jamais simple de rencontre Châteauneuf et Saint Etienne s’en est bien sorti malgré une fin de première période qui aurait pu avoir plus de conséquence. En effet, les Verts avaient très bien débuté leur match avec Janisset, efficace dans ses buts (10-6 puis 14-10) mais les coéquipiers de Laux reviendront à la marque pour finalement passer devant par Goepfert. Saint-Etienne changera rapidement la donne et ne perdra plus cet avantage qui ira jusqu’à 5 unités (28-23 puis 33-28). Une nouvelle victoire pour les stéphannois qui conservent leur chance dans le haut du tableau.

AS BTP Nice – Villeneuve Loubet 26 – 21

Plus les matchs passent, plus le BTP Nice semble plus serein sur le terrain. Dans un joli derby contre Villeneuve Loubet, encore orphelin de Daragon, les niçois ont remporté une nouvelle victoire aux Eucalyptus. La première période fut accrochée où les gardiens ont brillé notamment Charlier (13-10). En deuxième période, Nice va pousser et mener de 7 buts sur une réalisation de Sidibé (20-13). Fait rare, Villeneuve Loubet va se retrouver en triple supériorité après 3 exclusions en 20 secondes pour Nice. Une aubaine pour les Loups qui n’en profiteront pourtant pas puisque aucun but ne sera marqué sur cette supériorité. Un dernier rush (22-19) sera effectué en vain avec David et Meyffret qui valideront le succès niçois sur ce derby.

Crédit Photos : Anne Martini

Marseille – Antibes 25 – 35

Marseille regrettera t’il sa première période dans laquelle ils auraient pu être plus proche de leur adversaire du jour ? Pas certain, tant les individualités et la maîtrise du collectif d’Antibes ont pris le dessus en seconde mi-temps. Trop d’imprécisions ont empêché Marseille d’exister dans ce match malgré le retour de Nicolini dans les cages. Sidibé confirme, pour sa part, sur 2019 qu’il a le potentiel de Nationale 2. Seulement à 3 buts à la pause, les phocéens vont voir les Titans se réveiller et compter jusqu’à 11 buts de retard. Un succès net et sans bavure pour Antibes qui reste aux talons d’Ajaccio.

AS Monaco – GFC Ajaccio 35 – 41

Ajaccio se déplaçaient à Monaco dans un match qui avait tout du piège. Décidé à laisser la défense en Corse, le Gaz’ éprouvait quelques difficultés en début de rencontre avec des monégasques incisifs en attaque (13-10). Cependant, De Freitas va s’occuper de ramener les siens et permettre même aux corses de mener à la mi-temps (17-18). En seconde période, ce sera Brunetti et Vially qui vont mener la danse et permettre à Ajaccio de faire un gros écart (30-39) malgré Cottarre et Nivore ,très en jambes ce Dimanche. Avec trois joueurs à plus de 9 buts, le GFCA avait sorti l’artillerie lourde pour l’emporter sur le Rocher et confirmer leur première place au classement.

Saint Raphaël² – US Crauroise 27 – 22

Que raconter ce match qu’on pourrait résumer par le nombre de sanctions : 8 jaunes, 19 exclusions temporaires et 4 rouges dont trois directs. Dans une rencontre très hachée, La Crau et Saint Raphaël ont essayé de jouer au handball, chose que Paschal fait très bien en ce moment et qu’il a confirmé ce Dimanche. En face, Guilloteau n’aura pas eu l’éclat habituel et son expulsion a quelques peu réduit à néant les espoirs tant le jeu est axé sur leur capitaine, fort logiquement. Cassar, déjà expulsé à Châteauneuf, se prenait le chou avec Vojinovic et à ce jeu-là, c’est bien le centre de formation qui sera gagnant avec Benfetoum, omniprésent. Aroca et les Allouche tenteront pour La Crau de maintenir l’espoir mais Saint Raphaël conservera son écart obtenu de 3 à 5 buts.

François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top