Montée validée pour la réserve du « H »

Crédit Photos : Philippe Padioleau

C’est officiel, Nantes montera en Nationale 1 cette saison, deux ans après l’avoir quittée. En bas du classement, statu-co pour les trois derniers qui nous offrent du suspens dans cette Poule 2. Chartres semble bien déterminé à prendre la troisième marche derrière Cesson-Rennes, toujours souverain. Les maintiens commencent à être de plus en plus assurés, offrant ainsi quelques matchs plus respirables pour chacun.

Oissel Rouen – Dreux AC 21 – 26

Dreux avait l’occasion de s’échapper des mal classés avec son déplacement chez Oissel Rouen. Nous étions optimistes pour les rouennais après quelques prestations plus convaincantes que précédemment dans la saison, surtout avec une équipe de Dreux, souvent décimée. Manque de chance pour les joueurs de la Kinder Arena, Francis Tuzolana s’était ramené avec l’effectif au complet. Malgré cela, les joueurs de Seine Maritime n’ont pas démérité, restant dans les talons de Dreux durant une bonne partie de la rencontre. Tomic et Pignol entretenaient l’espoir avec Ferrand, inspiré aussi dans ses cages mais en face, le danger venait d’un peu partout. Toujours devant, les coéquipiers de Kiangebeni vont profiter des arrêts de Rouyer en fin de match pour s’assurer un succès ô combien précieux pour le maintien. Une cartouche de perdue pour Oissel Rouen qui devra batailler jusqu’à la fin.

HBC Nantes² – CJF Saint Malo 33 – 19

Le premier face aux derniers, ce duel de l’extrême aura été fidèle à ce que nous imaginions. Saint Malo aura tout de même réussi à contenir les nantais à seulement 33 buts, ce que bon nombre d’équipe n’ont pas réussi à faire. Quand on voit la feuille de match de Nantes, on comprend pourquoi ils foncent vers une saison sans défaite. Devant de 9 buts à la pause, Grégory Cojean a pu faire tourner et Moali a pu, en effet, s’illustrer avec 13 arrêts en seconde période. Saint Malo, conscient du défi surhumain, a pu faire tourner l’effectif et préparer les prochaines échéances qui seront bien plus importantes. C’est donc acquis, la réserve du « H » retrouve la Nationale 1 à 4 journées de la fin.

Hennebont Lochrist – CJ Bouguenais 31 – 30

Hennebont-Lochrist désirait depuis le début de saison un succès probant contre une équipe de haut de tableau. Ils la tiennent après cette rencontre très disputée contre Bouguenais. Derrière Souhir et Lahaye, les Tigres prenaient les devants d’une unité en début de rencontre. Derrière, Bouvard s’occupait de remettre le HLHB sur orbite et de rentrer aux vestiaires avec deux buts d’avance. Ensuite suivra un mano à mano dans lequel Bouguenais sera le plus efficace et gardera la tête jusqu’à la 54ème, moment choisi par Yvinou pour égaliser. 3 buts clutch d’Harmagnies et un arrêt de Leroy vont permettre à Hennebont Lochrist de tenir son succès et surtout un maintien obtenu, à la plus grande joie de Kerlano.

Crédit Photos : Jean Pierre Barge

JS Cherbourg² – Chartres² 38 – 40

Duel de réserve à Cherbourg qui était opposé à Chartres. Les deux équipes avaient décidé d’offrir du spectacle et à ce jeu-là, Lemarié s’est fait un plaisir de montrer l’étendu de son talent face à son prochain club avec 14 pions envoyés dans les buts, bien accompagné par son ailier Malfondet. Une fois n’est pas coutume et quand il n’est pas expulsé ( 😛 ), Fouga y est allé de sa performance pour garder Cherbourg à proximité des chartrains. Le match avait pourtant très bien commencé pour eux avec un avantage obtenu jusqu’à la 25ème minute. Cependant, les arrêts de Van Vooren et le bras de Lemarié vont inverser la tendance et Chartres va gérer la seconde période, démontrant une évolution conséquente par rapport à la saison précédente. La réserve du champion de Proligue confirme son postulat sur le podium de la Poule 2.

Saint Nazaire – PL Granville 30 – 35

Granville semble vouloir très bien terminer cette saison, des plus spéciales pour eux. Cette victoire chez Saint Nazaire en est l’illustration parfaite. Dans un match particulièrement houleux avec 19 exclusions et 2 expulsions directes, les acteurs ont offert un match particulièrement haché. Menant à la pause, les nazariens avaient tous les ingrédients pour l’emporter mais sont littéralement sortie de leur match, laissant l’opportunité aux normands de prendre les devants. Passant de 19-19 à 22-29, Granville a profité du surplus d’engagement de ce match pour conserver le leadership et s’offrir une jolie victoire. On en oublierait presque de signaler le gros match de Mizouni, accompagné de Busson dans ses cages avec 21 arrets mais aussi De la Brétèche chez Saint Nazaire et Reuille de l’autre côté du terrain.

Caen² – Cesson Rennes² 20 – 32

Entre Caen et Cesson-Rennes, sur le papier, on s’attendait à une rencontre quelques peu déséquilibrée. Les cessonnais s’en sont donnés à cœur joie, profitant d’un effectif fatigué d’une saison compliquée de leurs aînés. Derrière Lanvellec et Mandiangu, le dauphin du « H » a su rapidement se mettre à l’abri. Bouclet et Creteau ont tenté de limiter les dégâts mais il n’y avait que peu d’opportunités aux Vikings de l’emporter. Le calendrier n’est vraiment pas tendre avec les caennais qui connaîtront trois matchs très compliqués avant d’aller à Oissel Rouen pour peut être le match de la survie.

François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top