Nantes à un match du bonheur !

Crédit Photos : Thomas Bacheley

Soirée record pour le HBC Nantes qui pourra jouer la montée dans trois semaines contre Saint Malo, qui ne finit plus de nous surprendre. Granville sort vainqueur de son duel normand contre Caen et Hennebont-Lochrist se rapproche bien du maintien. En bas du classement, ils seront bien trois à se battre pour seulement deux places sur les cinq prochaines journées.

Cesson-Rennes² – Cherbourg² 28 – 21

Cesson-Rennes pourra regretter d’avoir eu à faire à Nantes cette saison, sans quoi la montée n’aura pas été déconnant. Ce week-end, les irréductibles se confrontaient à Cherbourg. Après dix premières minutes où les équipes se rendaient coup pour coup, l’expulsion directe, sa deuxième de la saison, de Fouga va chambouler le cours du match. Le demi centre de la réserve avait commencé tambours battant avec 4 des 8 buts de ses coéquipiers. Les cessonnais infligeront donc un 4-0 (12-8) et termineront la mi-temps avec cinq unités d’avance (17-12). En seconde période, Ewe va tenir la baraque. En effet, l’ancien joueur de Sarrebourg multipliera les arrêts et empêcher Cherbourg de s’approcher au tableau d’affichage. De l’autre côté, Lorvellec avec ses 11 buts, fera le boulot et Cesson-Rennes conforte alors sa seconde place au classement.

PL Granville – Caen² 26 – 21

Dans ce derby normand, Caen n’est pas passé loin de l’emporter. Les Vikings auront dominé la première mi-temps, menant jusqu’à 4 buts face à Granville, encore trop timoré. Au retour des vestiaires, le trio Mizouni-Le Pelley-Cozoguier va prendre les choses en main et rapidement remettre sur le droit chemin Granville. Revenus à égalité, les protégés de Jean-Baptiste Martin vont remettre une couche dans le dernier quart d’heure sous l’impulsion des arrêts de Busson. Créteau et Bouclet tenteront de se rapprocher au score mais échoueront face à l’ancien caennais. Deuxième victoire d’affilée pour Granville tandis que Caen voit revenir Saint Malo.

Credit Photos : Thiphaine B.

Chartres² – Oissel Rouen 33 – 30

Chartres a joué à se faire peur ce week-end. Après une première mi-temps disputée où Oissel Rouen prenait les devant (6-8 puis 12-13), la réserve chartraise a su trouver la solution pour rentrer aux vestiaire avec trois buts d’avance. Le retour sur les parquets confirmera la bonne dynamique des joueurs de Yann Lemaire et l’écart ira jusqu’à 7 unités entre les deux équipes (28-21) malgré les changements défensifs normands. A crier trop vite victoire, les minots du C’CMHB voient les anciens de N1 revenir dans la partie à la suite d’un 8-1 ravageur. Les « anciens » de l’ORM permettent donc d’offrir un money time alléchant. L’exclusion de Pignol sonnera le glas pour son équipe avec Lemarié qui se chargera de finir le boulot. Chartres conforte sa place dans le haut de tableau à la 4ème place.

Dreux AC – Hennebont Lochrist 34 – 39

Ce match avait une certaine importance pour chacune des deux équipes. Dreux voit débarquer les trois derniers alors que Hennebont Lochrist aimerait finaliser une bonne fois pour toute son maintien. Ce qu’on peut dire, c’est que les joueurs avaient le bras chaud. Avec plus de 130 tirs tentés, les artilleurs étaient de sortie mais aussi les gardiens. Largement devant pendant une bonne partie de la première mi-temps (20-15), Dreux a craqué et laissé le duo Guegan-Bosson ramener le HLHB à hauteur à la pause (21-21). Avec 9 exclusions temporaires contre une seule chez Hennebont, Dreux ne pouvait pas l’emporter en passant autant de temps en infériorité. Les 8 jets de 7m en sont bien la preuve dont 6 de Turpin qui ont permis d’agrémenter ses 12 buts. Quand on voit le temps passé à un de moins et le score final, les joueurs de Dreux pourront avoir des regrets de ne pas avoir récupéré un tout autre résultat. La trêve arrive à point nommé pour eux avant de se frotter à Oissel Rouen dans trois semaines.

CJ Bouguenais – HBC Nantes² 32 – 50

Dans ce derby nantais, la réserve du « H » n’a pas fait de détails. La CJ Bouguenais a subis la loi des gamins de Grégory Cojean qui ont mis 50 pions, record de la saison. La fête était au rendez-vous malgré tout dans une salle bondée avec la présence de Cyril Dumoulin. Tous les ingrédients étaient présents pour un gros match. Malgré le score fleuve, Bouguenais n’aura pas démérité et surtout rien lâché. Face aux 19 buts de Damatrin dont 10 à 7m, il était bien trop difficile de limiter le jeu rapide nantais. Souhir et Lhommedé feront bonne figure en attaque mais face à une équipe qui pourrait limite jouer en play-offs en Nationale 1, les Tigres ne pouvaient rien faire. Nantes pourra valider sa montée au prochain match contre Saint Malo, qui malgré des résultats très positifs, aura du mal à empêcher les minots de fêter leur montée à la maison.

CJF Saint Malo – Saint Nazaire 26 – 26

Saint Malo est renversant dans cette deuxième partie de Championnat. C’est Saint Nazaire qui se frottait à aux joueurs de Pierrick Veyrat, en nombre limités ce Samedi. Les nazariens prenaient les devants, dominant les bretons en première période avec Reuille, inspiré dans ses buts. Sauf qu’en face, Carrier était aussi chaud tout comme Vattier, en verve ces derniers temps. Saint Malo réussit à revenir à seulement 5 minutes de la fin (25-25) d’un match qui aura pourtant vu Saint Nazaire mener tout le long. Vattier va même permettre à la lanterne rouge de mener (26-25) à 3 minutes du terme mais l’exclusion de Le Gall va permettre aux joueurs d’Olivier de la Brétèche de revenir à égalité sur un but de Freche dans les ultimes secondes du match. Les deux équipes pourront avoir des regrets quand Saint Malo était à deux doigts de l’emporter de revenir à égalité de ses deux concurrents tandis que Saint Nazaire perd un point dans sa course à la deuxième place.

François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top