Mulhouse se reprend tandis qu’Ivry confirme !

On commence à y voir plus clair dans cette poule, avec quelques tests pour plusieurs équipes. On s’attendait à une sacrée bataille et on est pas déçu. On regarde tout ça de plus près.

L’ASPTT Mulhouse/Rixheim se remet sur le droit chemin après sa mésaventure contre l’US Ivry la semaine dernière. Les victimes du jour ? Semur en Auxois. Les alsaciens auront lancé parfaitement leur match avec un joli 7-1 pour planter le décor. Les anciens pensionnaires de Nationale 1 ont pourtant réussi à revenir à -3 (13-10) mais avec seulement 9 joueurs de champ sur la feuille, Semur n’a pas résisté longtemps sous les coups de butoir d’un Ighirri (9 buts) inspiré et de Thuet (8 buts) efficace sur son aile. Les 10 buts de Blagonadezhdin et la capacité des hommes d’Arnaud Guillemin à ne pas prendre l’eau peuvent être les satisfactions de cette 4ème journée.

Cernay/Wattwiller la tient sa première victoire !

Duel de bas de classement maintenant entre Lure Villers et Cernay/Wattwiller. Bien mal engagés cette saison, les locaux n’ont rien pu faire après une première période où les alsaciens auront rapidement réussi à faire le break. Gay (8 buts) aura permis de mener les troupes de Milorad Davidovic vers leur première victoire. Côté Lure-Villers, Carisey (11 buts) était bien trop esseulé avec plus de la moitié des buts marqués à lui seul. Il ne faudra pas rater le prochain match à Semur au risque d’être déjà bien écarté de la course au maintien.

Credit Photos : L’Alsace

Tombeur de Mulhouse, la semaine passée, la réserve de l’US Ivry voulait en faire de même contre Livry Gargan, décevant en ce début de saison. Emmenés encore une fois par l’excellent capitaine Mohamed (10 buts), les hommes d’Emmanuel Dott se sont sortis d’un match bien galère. Mené encore de 5 buts dans le dernier quart d’heure (20-25), Les jeunes du centre de formation ont fait un joli run 6-0 pour finalement ne plus jamais perdre l’avantage. Un dernier but de Boutaig dans la dernière minute ruine les espoirs dyonisiens et confirme l’excellent entame de championnat d’Ivry. Avec déjà deux défaites en 4 matchs, Livry Gargan va devoir mettre les bouchées doubles. Pas sûr que la venue de Mulhouse le week-end prochain soit le meilleur moyen de le faire.

Toujours à la recherche de son premier succès, Saint Brice recevait à l’inverse Sélestat, toujours invaincu. La star, en tout cas, était bien du côté des alsaciens. Avec 17 buts à son compteur, Deghaud a confirmé son statut et sa montée en puissance après ses 12 buts de la semaine passée. En face, Lemaire (8 buts), comme souvent, permettait de ne pas lâcher face aux assauts du SAHB.  Le spectacle aura en tout cas été au rendez-vous avec les alsaciens qui prenantt 5 buts d’avance en fin de première mi-temps (10-15) avant de prendre l’eau et être derrière (25-21). Finalement, le match se finira par un magnifique mano à mano que Deghaud clôturera avec un but à 15 secondes du terme.

Metz se relance !

On va parler désormais de deux équipes au bilan un peu en deça des espérances. On pourrait dire que le calendrier n’aide pas mais la poule 4 ne permet pas de se reposer sur ses acquis. Metz et Plobsheim en sont une belle illustration. A ce jeu-là, c’est les lorrains qui en sont sortis vainqueur, bien aidés par un monstrueux Balmy (18 arrêts) dans sa cage malgré les dix buts de la satisfaction de l’été pour le POC, Mey (10 buts). La rencontre fut serrée pendant 45 minutes (20-21) avant de voir Metz enchainer un 7-2 et mettre fin à tout espoir. Une grosse déception pour Plobsheim qui va devoir penser à prendre des points et surtout ne pas les perdre à domicile.

On finit par un duel de promus qui font un excellent début de saison. Villers aura finalement parfaitement maitriser le match malgré une première période très serrée. L’homme du match est clairement l’ancien joueur de Nancy, Potteau, avec ses 20 arrêts et ce n’est pas Hatmi (1/9) qui nous dira le contraire. Pour Molsheim, Zens (9 buts) a encore fait le boulot mais le collectif lorrain aura été au dessus pendant un match d’un super niveau. Pas une déception en soit pour les hommes de Rachid Bouazza, mais ce premier test après un calendrier favorable peut servir d’alerte.

Credit Photos : Toph Villers

ASPTT Mulhouse/Rixheim 37 – 32 Semur-en-Auxois
HBC Lure Villers 20 – 24 Cernay/Wattwiller
US Ivry (2) 29 – 27Livry Gargan
St Brice Courcelles 34 – 35 Sélestat (2)
Plobsheim 22 – 28 Metz Handball
Villers HB 26 – 22 Molsheim

François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top