Saint Malo et Oissel Rouen, les survivants !

Credit Photos : Oissel Rouen

La course au maintien est relancée avec deux victoires d’Oissel Rouen et Saint Malo. Saint-Nazaire et Chartres remportent deux matchs de très bonne facture pendant que Granville s’offre le luxe de battre le dauphin de l’ogre Nantais, encore invaincu.

Hennebont Lochrist – C’CMHB² 35 – 36

Hennebont-Lochrist aimerait bien se farcir un centre de formation tandis que Chartres voyait l’occasion de confirmer sa super prestation chez l’ogre nantais. Ce sont bien les joueurs d’Amélie Sigwart qui prenaient le meilleur départ en menant de cinq unités (12-7). Une fois l’orage passé, le C’CMHB va resserrer les rangs en témoigne le 6-0 subis par le HLHB (15-18). Chartres ne perdra plus ce leadership si on excepte une égalisation de Bouvard dans les 20 dernières minutes (25-25). La base arrière survoltée avec encore une fois Lemarié, meilleur contributeur avec 13 buts, aura pris le dessus sur des joueurs d’Hennebont, combatifs mais sans jamais réussir à reprendre les devants sur le tableau d’affichage. Le C’CMHB continue donc de mettre la pression sur le podium à seulement une victoire de Saint-Nazaire et Cesson-Rennes.

Saint Nazaire – CJ Bouguenais 30 – 28

On s’attendait à un très beau match de Nationale 2 et ils ne nous ont pas déçu. Bouguenais et Saint Nazaire se rencontraient avec l’intention de garder toutes leurs chances pour choper le podium. Les deux équipes se sont livrées un sacré combat où chacun aura rendu coup pour coup. Alors que Saint-Nazaire faisait le trou à 10 minutes du terme (26-23), Bouguenais décidait d’infliger un 4-0 pour reprendre les devants (26-27). C’est finalement Arnaud qui va se charger de clore les débats en plantant les trois derniers buts et ainsi offrir une victoire de prestige à Saint-Nazaire. Bouguenais pourra se satisfaire d’une belle prestation mais qui ne débouche encore une fois pas sur une victoire.

Crédit Photos : Fabrice Pavanello

PL Granville – Cesson Rennes² 30 – 27

On va le répéter mais Granville nous rend fou. En naufrage total la semaine dernière, les protégés de Jean Baptiste Martin ont offert, cette fois-ci, un très beau spectacle à leur public. Il faut dire que Cesson-Rennes se présentait avec quelques absences et la blessure de Zmuda ne les aidera pas non plus. Ceci étant dit, Granville déroulait bien son handball et savait rester solidaire (15-11) avec Le Pelley en réussite. Après un retour de vestiaire compliqué, les manchois se remettait dedans et Busson sortait lui aussi un match solide pour permettre à Granville d’obtenir une belle victoire contre Cesson-Rennes, trop limité pour l’emporter ce week-end.

HBC Nantes² – Dreux AC 41 – 21

Amoindri, Dreux se déplaçait chez le leader nantais dans un match qui avait tout de l’enfer. Cela s’est confirmé tant l’armada nantaise est bien rodée. Avec cinq joueurs à plus de 5 buts marqués, Nantes a rapidement pris les devants, menant de 12 buts à la pause (22-10). Bis repetita en seconde période dans laquelle des joueurs comme Pelechenko ou Sadura ont pu se mettre en avant. Du côté de Dreux, le calvaire aura été complet notamment au shoot face à la belle paire Bachele-Moali. Dramé pourra se vanter d’avoir limiter la casse mais sans grande surprise, le HBC Nantes ressort encore invaincu de cette rencontre.

Crédit Photos : Philippe Padioleau

Oissel Rouen – JS Cherbourg² 33 – 29

Au complet, Oissel Rouen a retrouvé des couleurs lors de la réception de Cherbourg. Dans une salle désertée par les rouennais, les joueurs de Stéphane Moualek ont retrouvé leur solidarité et surtout un jeu bien plus propre limitant les contre attaques cherbourgeoises. Devant toute la première mi-temps, Oissel Rouen pouvait compter sur son gardien Ferrand, auteur d’une très belle partie. Cherbourg tentera de semer le trouble chez les rouennais, craquant régulièrement cette saison, mais cette fois-ci, la bande de Tomic va redoubler d’effort et faire un break à 5 minutes du terme. Cet écart, ils le garderont et vu la réaction des joueurs à la fin du match, on peut parler d’un soulagement. Après le résultat de Caen, usé par son équipe Fanion, Oissel Rouen doit maintenant s’occuper de Saint Malo qui tape à la porte.

Caen² – CJF Saint Malo 31 – 34

C’était notre match du week-end et Saint Malo nous a encore sorti un sacré match. Caen, pourtant, affichait complet et malgré le gros match fourni Vendredi en Proligue, les gamins de la Viking Academy ont répondu présent avec entre autre Bouclet, omniprésent en attaque. En face, Vattier marche sur l’eau depuis la semaine dernière et sera épaulé par Tachet, offrant 20 buts à eux d’eux à leurs coéquipiers. Très serré en première période, le match va se décanter derrière les 22 arrêts de Carrier. En effet, les joueurs de Pierrick Veyrat vont prendre l’avantage et ne plus le perdre. Saint-Nazaire sera t’il la prochaine victime ? On verra ça ce week-end. Pour Caen, c’est bien compliqué et la venue du voisin normand Granville sera l’occasion de se relancer au classement face à une équipe capable du pire comme du meilleur.

François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top