Poule 5

Poule 5 – Preview 2020/2021

Crédit Photos : Hervé Kerneis

Comme à son habitude, la Poule 5 est une poule homogène dans laquelle chaque équipe peut gagner n’importe quel match peu importe l’équipe en face (la preuve avec la défaite de Vesoul chez soi face aux beaunois l’année dernière), rendant les pronostics plus que compliqués. Cependant, nous pouvons voir chaque année des équipes jouant le haut de tableau voire la montée qui connaissent déjà bien le championnat étayant plusieurs années avant de décrocher le saint Graal !

Plusieurs équipes ont des très bons résultats à la maison, et ne lâchent des points qu’à l’extérieur. Nos amis d’Annecy en sont le parfait exemple , mais alors si tout le monde gagne toujours à la maison mais jamais à l’extérieur, qui va pouvoir faire la différence cette saison ? Nous allons voir ça, cas par cas !

USO Nevers

Le club de la Nièvre monte cette année en N2, et c’est clairement une année test pour le club ! C’est une très bonne chose car l’équipe n’a rien à perdre sachant que c’est un promu. Les arrivées de joueurs expérimentés (N1) tels que Yoanne Brevel ou encore Alexandre Blot aux cages peuvent sans l’ombre d’un doute aider l’équipe à affronter des tauliers de la poule sans oublier la fougue de jeunes comme Elias Djemaiel qui vient tout droit de Chalon-sur-Saône. Régis Hélary a pour cette saison plus d’une corde à son arc et les équipes adverses vont surement prendre quelques Négus sur le terrain neverois.

Saint Priest

Les protégés de Mahmoud Benamar ont réussi la montée tant souhaitée l’année dernière , cette saison est pour eux une saison test pour savoir s’ils ont oui on non le niveau N2 sur une saison entière (on l’espère) !

Les nombreux départs pourraient laisser penser à une fragilisation du groupe, celui de Fares Naï étant par exemple l’un des plus important de ce mercato, mais les nombreuses arrivées permettent de relativiser. Les places vacantes ont été dignement prises et le groupe peut partir l’esprit tranquille et apaisé pour cette saison.

Le départ de Mathieu Lefranc aurait été une terrible nouvelle pour l’équipe si l’arrivée de Thomas Keignart  ne s’était pas faite pour palier l’absence du cadre du groupe. Une saison qui sera donc surement en dents de scie mais durant laquelle le club de banlieue lyonnaise devrait réussir à se maintenir en 4ème division.

Saint Egrève

Champion de leur poule durant la saison précédente les Saint-Egrèvois ont tout raflé sur leur passage ( 14 matchs – 13 victoires) mais cette saison en N2 sera, pour eux, une nouvelle étape à franchir pour les hommes de Renaud Vivier.

Les bras armés de l’équipe Maxime Frier et Mathieu Chasseboeuf sont bien partis pour faire à nouveau trembler les filets des gymnases de la poule. Avec un effectif plutôt fort physiquement et un bon gardien en présence de Louis Peltier, la défense devrait faire dérailler plus d’une attaque adverse (aucun match avec 30 buts encaissés ou plus l’année dernière et aucune disqualification). Le maintien est largement possible et permettre au club de rester une année de plus en N2 !

Aix en Savoie

Aix est un club qui va jouer le haut de tableau, dans le Top 5. Il est fort probable qu’à la maison, il sera très compliqué d’aller les battre et leur public est réellement un plus pour leurs matchs mais leurs vrais problèmes sont les matchs à l’extérieur ( 7 matchs – 7 défaites)

Il va falloir réussir à pallier ce problème sinon il se pourrait que l’équipe se retrouve à nouveau dans le ventre mou du championnat alors qu’il y a quelque chose à jouer cette saison. Attention de ne pas laisser des points aux équipes qui se situent bien plus bas dans le championnat. Les multiples arrêts de Damien Thauvin et la mire de Simon Robert seront encore les principaux atouts de cette équipe. Les 2 petits jeunes venant tout droit de Chambéry Romain Debernardi et Kenny Fidji pourraient bien jouer un rôle important cette saison !

Dijon

Le centre de formation du DMH devrait cette année réussir à se maintenir tout en continuant de faire progresser et sortir des jeunes joueurs pour la D2. Malgré le départ de Baptiste Audiffred du coté de Annecy le vieux en N1 et qui était le top scoreur de l’équipe, il reste du beau monde chez les jeunes dijonnais. Que ce soit Kouyate ou encore Rathery, cela devrait avec leur expérience réussir à pousser les petits jeunes qui arrivent à se donner  à fond !

Le vrai problème de Dijon est leur défense, la majorité des matchs se termine avec plus de 30 buts encaissés, que ce soit à domicile ou bien à l’extérieur bien qu’aux cages Jules Eisenbarth multiplie les arrêts à chaque rencontre.

Il faudra donc pour les jeunes protégés de Vincent Liot de trouver la bonne combinaison défensive pour réussir à contenir des équipes qui possèdent des très bons finisseurs ou tireurs de loin. Si ce n’est pas le cas, cela pourrait leur couter plusieurs matchs bien qu’ils mettent beaucoup de buts.

Semur en Auxois

Le club sort d’une saison assez compliquée et comme Aix en Savoie, aucune victoire à l’extérieur, ce qui fait vraiment tâche sur le récap de la saison. Le fait de changer de poule et de jouer des équipes de Bourgogne et du Lyonnais/Savoie pourrait bien être un plus pour cette équipe. Malgré le départ de plusieurs jeunes tels que Milan Panic , Lilian Gauthier ou encore Evan Ducret, le coach peut encore compter sur son top buteur Blagnadezhdin Grigory et de son portier fétiche Corentin Lepee pour emmener son équipe le plus haut possible dans le championnat.

Les hommes de Fabien Marion ont pu découvrir ou pour certains redécouvrir le petit enfant du club Antoine Marion qui revient après plusieurs saisons à arpenter les terrains de N1 et à y laisser sa trace, une très bonne recrue qui va sans aucun doute réussir à s’intégrer au projet du coach, son cousin !

L’équipe devra surement lutter pour décrocher le maintient et assurer un maximum de match à domicile en plus d’aller chercher quelques victoires sur les autres parquets.

Grenoble

Seul club de la Poule 5 qui vient de notre grande sœur de Nationale 1, Grenoble n’est même pas descendu du fait de ses prestations sportives mais pour d’autres raisons administratives. Toute descente est accompagnée de départs , Grenoble ne déroge pas à la règle :

Léo Dubois (Vernouillet, N1)
Slaven Brdar (Vernouillet, N1)
Ryadh Souid (Pontault-Combault, Proligue)
Antoine Marion (Semur-en-Auxois)

Les 3 derniers de cette liste font partie des 4 meilleurs buteurs de l’équipe durant la saison qui vient de se dérouler.  C’est quelque chose qui pourrait inquiéter n’importe quel club mais dans le cas de Grenoble non , sachant que certains des cadres restent au club comme par exemple Hakim Malek (le top scoreur de cette saison) ou encore Yvan Clot le portier qui avait su faire le taff en N1 la saison dernière , et le reste de l’effectif en plus de la nouvelle recrue Artem Mogilka l’arrière droit ukrainien va surement marqué le championnat de N2 cette saison et essayer de faire vivre un enfer aux gardiens du championnat. Clairement, Grenoble va finir dans le top 3 cette saison, essayer de revenir le plus vite possible à l’étage du dessus !

Entente Beaujolaise

Saison plus que compliquée l’année dernière pour le club du beaujolais, cette saison risque d’être aussi compliquée. Suite aux départs de 5 joueurs dont les 2 meilleurs buteurs de l’équipe Flavien Gaudillat et de Erwan Chaminaud, ainsi celui du coach Gerald Vincent partant s’occuper de l’Entente -18 lyonnaise, n’annonce pas que du bon.

Fort heureusement, pas mal de jeunes Villeurbannais viennent s’intégrer à l’effectif sous la directive du nouveau coach lui aussi villeurbannais Oualid Benkhala qui on l’espère va réussir à trouver les combinaisons offensives et défensives qui s’adapteront le mieux à son effectif.

Autre info importante à noter est l’arrivée de l’expérimenté Adel Bourhani qui devrait par son caractère de leader aider son équipe à battre quelques effectifs parfois sur le papier supérieur à la sienne. Sans oublier Charvet Mathieu qui comme à son habitude sera là pour confirmer les pénaltys et dynamiser les offensives. Les amicaux de la présaison sont cependant assez moyens pour l’effectif en espérant une prise de conscience des joueurs.

Annecy

La saison dernière, l’équipe de Haute-Savoie a effectué son retour en N2 et ça a été une saison assez intéressante pour eux , ils ont pu le temps de cette demi-saison se confronter aux grands du championnat, comme par exemple Vesoul et Beaune, et apprendre de leurs défaites. Les matchs à domicile leur ont été positifs, malheureusement à l’extérieur c’est un peu le même problème que Aix, ça se gâte !

Heureusement, le coach Benoît Boucher va pouvoir compter une saison de plus sur son capitaine et homme fort Stan Renson qui sera plus que motivé à faire gagner les siens cette saison. La triplette de gardien que possède Annecy ne peut être qu’un atout pour le groupe sachant qu’elle mélange expérience et fougue de jeunesse !

Les arrivées de Niels Arbey ainsi que celle de Florent Auffant ne peuvent êtres que positives pour le groupe et l’aider à aller de l’avant. Cette saison, nous voyons bien Annecy jouer le haut de tableau et monter en régime petit à petit au cours de la saison.

Marsannay

Tout comme Villefranche, Marsannay a eu énormément de mal la saison précédente à gagner des matchs. Le groupe de Mohamed Kiour devra être bien plus sérieux cette saison et trouver cette envie qui leur permettra de gagner des matchs ! Le coach pourra encore compter sur ses 2 scoreurs favoris Paul Picard ainsi que Romain Pecheux qui sont présents depuis un petit moment au club.

La jeunesse pourra aussi s’exprimer et c’est peut être là, la clef de la réussite pour Marsannay, car avec des jeunes tels que Yanis Chaoui ou encore Elias Pannetier le coach pourrait trouver de nouvelles façons de faire évoluer ses joueurs face aux différents collectifs qui se présenteront face à lui cette saison.

L’équipe ne possède pas un arsenal offensif et a souvent du mal à contrecarrer les dispositifs défensifs adverses, cependant, avec l’arrivée du jeune Louis Beudet, l’attaque côte-d’orienne pourrait bien trouver un nouveau vent de fraicheur si la mayonnaise prend avec les joueurs cités plus haut. Le portier Victor Hopf repart pour 1 saison sous les couleurs de Marsannay, une annonce qui a du en ravir plus d’un.

Chalon s/Saône

Le club de Chalon connait maintenant très bien la poule 5, voire même trop bien ! Cette saison pourrait être la bonne pour le club de Saône et Loire,  avec un effectif solide :

  • Triplette de gardien intéressante
  • Des anciens tels que Audrey Col, Laurent Clotaire ou encore Nicolas Gregulski qui sont là depuis un bon moment et cadrent le groupe et le jeu chalonnais
  • Des jeunes qui reviennent au club avec des envies de donner le meilleur d’eux même comme par exemple Fares Demane , Milan Panic ou encore Lilian Gauthier
  • Un recrutement intelligent avec en tête Mathieus Gineys qui va doubler avec Antoine Fichot au poste de demi-centre ou encore un nouveau coach en la personne de Philippe De Haese

Le reste du groupe qui lui ne change pas se connait déjà bien avec un pivot qui sort d’une très bonne saison si son corps n’a pas de pépin physique Jellal Moulay Othman qui avec Fichot a su se trouver et faire peur à plus d’une défense cette saison !

Vénissieux

Finir 4ème à cause d’un match bêtement perdu à Villefranche l’année dernière et donc se priver d’une montée en N1, c’est exactement ce qu’a fait le VHB l’année dernière. Cela a t-il fait perdre tout espoir aux joueurs et au coach ? Pas le moins du monde. Les hommes d’Olivier Odisio rempilent pour une saison de plus en N2 avec un objectif clair jouer le top 3 !

Le départ d’Adel Bourhani et des 2 gardiens vénissians, Milan Calic et Thomas Keignart, ainsi que du pivot Louness Benslimane n’a en point déstabilisé le coach et lui a même permis de rajeunir son collectif car avec 5 recrues de moins de 22 ans, l’équipe se fait une nouvelle peau.

Tout d’abord, aux cages Alexandre Moali qui vient tout droit de Nantes en N1 ainsi que Antoine Traclet de Saint Etienne, Erwan Chaminaud de Villefranche, Harold Charbonnier de Saint Genis Laval en N3 et pour finir Hakim Jebrouni qui jouait à Créteil avec le centre de formation, chacun rentre parfaitement dans le projet collectif de l’équipe.

Une paire d’arrière/ailier, Berchoux/Prioux qui va surement dégouter plus d’un gardien encore cette saison ainsi que deux anciens qui savent être efficaces au moment voulu, Anthony Felix et Maxime Alves. Ils vont surement encore marquer le championnat cette saison.

Tout comme Chalon, Vénissieux est un sérieux prétendant pour la montée, pour cela il ne faudra pas refaire de contre-performance contrairement à l’année dernière, ce qui leur avait couté la montée !

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

Les meilleures actions ? C'est tous les Mardis avec le Top 10 N2 Handball FR x Rematch

To Top