Poule 2

Saint-Nazaire prêt pour le choc, Granville dans le dur !

Voilà plus de deux mois que le championnat hiberne sagement. C’était donc l’heure de la reprise en Nationale 2 et l’étau se ressert un peu partout excepté au leadership où la réserve du « H » se balade encore et toujours.

Credit Photos : Thomas Bacheley

Voilà plus de deux mois que le championnat hiberne sagement. C’était donc l’heure de la reprise en Nationale 2 et l’étau se ressert un peu partout excepté au leadership où la réserve du « H » se balade encore et toujours.

Cesson-Rennes (2) – Saint Nazaire 31 – 36

On l’avait cité en match clé de cette Poule et Saint Nazaire n’aura pas déçu dans son opposition face à CessonRennes qui se présentait sans son artilleur Salou. Les coéquipiers de Frêche se présentaient déterminés à continuer sur leur lancée du cru 2018. Malgré les absences de Guignier et Girard, Saint Nazaire démarre très bien le match avec 20 premières minutes de haute volée (11-15). Fin de mi-temps compliquée ensuite pour eux avec Cesson-Rennes qui va se réorganiser avec une défense bien plus haute et profiter de la blessure du capitaine Frêche. Le centre de formation réussira tout de même à prendre les devant après un but de Poirot (17-16).
L’entame de la deuxième période sera toujours aussi indécise avant que Saint Nazaire ne change de système défensif, passant ainsi en 1-5, leur permettant d’infliger un 4-0 à Cesson-Rennes avec Lucas De la Brétèche, particulièrement en jambes avec 9 buts. Leconte, dans ses cages, ira du sien pour empêcher les gamins de Mathieu Lanfranchi de revenir dans le dernier quart d’heure et permettre à Saint-Nazaire de se préparer sereinement pour le choc de la semaine prochaine face au HBC Nantes comme le souligne Olivier de la Brétèche : « Une super victoire qui va nous permettre de préparer, dans le sourire et la bonne humeur, le derby, contre cette grosse équipe du H, programmée pour la N 1 ! Pour nous, l’objectif est de les chatouiller le plus longtemps possible, afin d’offrir, à nos supporters, un meilleur visage que lors de notre dernier passage dans la région Nantaise !« 

Chartres peut l’avoir mauvaise !

Dreux AC – C’CMHB (2) 27 – 27

Dreux AC accueillait le Challenge Michel Barbot avec les équipes professionnelles de Pontault Combault et de Chartres. C’était donc la fête au Palais des Sports qui allait avoir le droit à un match au dénouement incertain entre l’équipe Fanion et la réserve du C’CMHB. Pour l’occasion, Tuzolana faisait son retour dans l’effectif et ne ratait pas ses débuts avec 7 buts au compteur. Le début de rencontre sera plutôt en faveur des joueurs de Yann Lemaire avec un Lemarie (12 buts) inspiré en attaque.
Devant de 4 buts à la mi-temps, Chartres va continuer à pousser (18-24) mais sera perturbé par le système défensif mis en place par Tuzolana, jouant son va tout pour offrir un résultat positif devant un public venu nombreux. Face à une équipe très jeune, c’est le genre de défense qui engendre bien souvent la confusion et surtout la précipitation. Dreux va donc revenir dans le match revenant à un but à deux minutes de la fin (26-27). Renaud, dans ses cages, pensait arrêter un penalty décisif à 20 secondes du terme mais ses coéquipiers perdront encore une fois la balle laissant Kiangebeni égaliser au buzzer et mettre le feu au Palais des Sports de Dreux. Une déception conséquente pour Yann Lemaire comme a t’il pu le dire sur le site officiel du club : « Une ultime action qui résume nos vingt dernières minutes , à l’issue d’un match que nous aurions du sceller bien avant. Beaucoup de déception, de frustration et de colère à l’issue d’un match nul qui s’apparenterait quasiment à une défaite ! Que cela nous serve de leçon pour la suite de la compétition ! Nous poursuivons tout de même notre série de trois matches sans défaite nous permettant d’être installés à la 5ème place de la poule.« 

Credit Photos : Olivier Ostyn
Lumu Kabasele au duel

Caen Handball (2) – HBC Nantes (2) 27 – 34

Les Vikings de Caen recevaient le HBC Nantes avec trois descentes de Proligue et même Pascal Mahé, présent sur le banc. Cela n’aura pas empêcher la réserve du « H » de s’imposer plutôt facilement. A l’instar de leur match face à Bouguenais, les nantais ont connu des difficultés dans les 20 premières minutes (11-11) avant de faire le trou en toute fin de première période (13-18). Sans trop de surprise, Damatrin et Imare, 8 buts chacun, ont fait un sacré chantier pendant que Langevin et VanCauwenberghe essayaient d’aider comme ils le pouvaient les Vikings. La deuxième période sera un mano à mano sans trop de frayeur pour les hommes de Grégory Cojean pendant que Caen limitait la casse.
Quand on pense que les Vikings étaient venus renforcer, cela démontre que Nantes a tous les ingrédients pour monter en Nationale 1 cette saison et aura l’occasion de le montrer face à Saint-Nazaire dès le week-end prochain.

PL Granville – Hennebont Lochrist 27 – 33

C’était l’une des super nouvelles du week-end, à savoir, le retour de Jean-Baptiste Martin sur le banc du PL Granville. Cependant, sur le terrain, ce ne fut pas la même avec HennebontLochrist qui misait beaucoup sur ce match pour sortir du bas de tableau. Après une première mi-temps accrochée, Granville perdait son handball en début de seconde période (16-22) ce qui profitera à Harmegnies, en forme de loin avec 10 buts. Leroy, avec 18 arrêts, fait le boulot dans ses cages mettant en échec les joueurs de Martin. Malgré un sursaut d’orgueil de Granville (20-23), Harmegnies remettra une couche accompagnée de Le Goff (20-28). Le Pelley et ses coéquipiers lâchaient les armes et laisser ensuite le HLHB l’emporter de six buts, de quoi commencer difficilement l’année et rendre fou leur coach « C’est interdit de faire une telle prestation. Nous ne pouvons pas espérer gagner ou faire un résultat contre une équipe de notre poule avec des performances et des prestations individuelles aussi ternes. Ce n’est pas respectueux du travail fourni depuis le mois d’août.« 

Bouguenais continue sa série !

CJF Saint Malo – Oissel Rouen 29 – 33

La trêve aura été bénéfique pour Saint Malo qui récupérait Weber et Castro dans l’effectif pour la réception d’Oissel Rouen. Avec une première période de qualité, les joueurs de Pierrick Veyrat étaient déterminés à ne pas lâcher comme ils avaient pu le faire avant. C’est bien eux qui étaient encore devant à la 38ème (18-17) mais ils n’auront pas saisi les opportunités qui s’offraient à eux. Les deux supériorités successives se terminant par deux buts d’Oissel Rouen en sont le parfait exemple. Ster se montrait intraitable dans sa cage permettant à son équipe de maintenir un écart confortable (22-27). L’expérience de Tomic et Lancelevee suffira pour le conserver malgré Weber qui se montrait efficace en toute fin de match.
Oissel Rouen sort donc des relégables et cherchera à passer devant Granville après leur confrontation tandis que Saint Malo se déplacera chez les minots de Cherbourg.

CJ Bouguenais – JS Cherbourg (2) 35 – 29

On termine avec la CJ Bouguenais qui recevait les minots de Cherbourg, étonnant promu jusqu’à présent. Dans une ambiance musicale, les Tigres vont profiter de l’expulsion de Fouga, pièce maîtresse de la réserve, sur un tir dans la tête de Queinnec. Une fois n’est pas coutume, ce sont les cadres de la CJB qui vont permettre de faire un premier écart (16-11) et retourner aux vestiaires avec 6 buts d’avance. L’écart grimpera jusqu’à 9 pions avant que les joueurs de Julien Leonard se remettent dans le droit chemin (27-23). Cependant, les arrêts de Viman et de Queinnec, 21 arrêts à eux deux, feront du mal tout au long de la rencontre à Cherbourg. Lhommede et Poirier auront encore une fois été les hommes forts de se match avec 9 et 8 buts tandis que Weber limitait la casse pour le centre de formation. Bouguenais reste aux aguets à un point de Saint Nazaire et Cesson-Rennes pour une place sur le podium.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

To Top