Savigny fait trembler ses adversaires

Aucune surprise durant cette 4ème journée. Les clubs en forme ont confirmé et le trio de tête ne semble vouloir laisser aucun point à leurs adversaires.

Savigny n’est plus une surprise et compte bien jouer crânement ses chances dans ce championnat. Opposé au Stade Valeriquais (prétendant à la montée en N1), les parisiens affrontaient un gros morceau. Mais sur le terrain, leur combativité a pris le dessus. Alors menés à la mi-temps, les mots du coach auront raisonné dans le vestiaire et c’est une tout autre copie qui sera rendue lors du second acte. Le public, venu nombreux, aura joué son rôle de 8ème homme à merveille et permet à son équipe de figurer en tête de cette poule 3 ! 

Les Jaguars de St-Ouen-L’Aumône avaient cédé des points sur le parquet de Dunkerque. La réception de l’US Lagny-Montevrain devait leur permettre de se remettre en confiance. La première période est très disputée et malgré 7 buts de Rambure, ce sont les locaux qui prennent le lead (14-12). Durant les 30 minutes suivantes, les Jaunes et Noirs ont connu de multiples trous d’air qui a permis à l’ASSOA de creuser l’écart. Petit point noir, la disqualification immédiate de Carbonnier à la 54ème alors que le match était plié. 

« On a eu une production indigente une demi-heure, puis une excellente » tels sont les mots de Ruch (coach CHBC) qui suffisent à résumer le match de Compiègne face à la réserve de l’USDK. Trop de tirs ratés à l’image de Mancier (2/11), des imperfections et les nordistes font la course en tête avec 10 buts d’avance à la pause (7-17). La prestation des locaux est complètement différente et reviennent même à 3 buts (18-21) à 10 minutes du terme. Mais la marche était trop haute et Compiègne a manqué d’énergie en fin de rencontre pour recoller au score. Victoire obligatoire face à un autre mal classé (Lagny-sur-Marne, 4 défaites) la semaine prochaine pour se placer confortablement dans la course au maintien. 

Fourcade sonne le glas

Le Mélantois y aura cru jusqu’au bout. C’est pourtant la « young » Yellow and Black Army qui prend le dessus (2-5) puis voit son hôte les rejoindre rapidement (7-7). C’est un mano à mano qui ne départagera personne au buzzer de la mi-temps (18-18). Tremblay a joué au yo-yo durant la deuxième période jonglant entre l’égalité et deux but d’avance. Et alors que Loquet (5/9) remet les deux équipes à égalité à 59″ de la fin (31-31), le public de Ronchin assiste à 3 buts en 20 secondes. 2 pour les visiteurs, 1 pour le Mélantois. Le compte est bon, la réserve Tremblaysienne s’impose à l’ultime seconde.

Martin Fourcade n’aura marqué qu’un but mais ô combien important !

Le départ tonitruant des Lillois (5-0) ne leur aura pas permis de se rassurer tout de suite puisque Serris mènera à la mi-temps (10-14). Revenus sur le terrain avec d’autres intentions, les locaux reviennent au score (16-16) grâce à Fourcade et c’est à ce moment que le collectif nordiste décide d’élever un peu plus son niveau. Les arrêts de Gardenat (15 arrêts) et les montées de balle rapides écoeurent les parisiens. Lille fait la course en tête et gèrera son avance parfaitement bien. C’est tout en symbole que le match se terminera sur une dernière parade de Gardenat. Les 3 points sont là et Lille point à la 4ème place de la poule ! 


Savigny 91 36-37 Stade Valeriquais
ASSOA 31-25 US Lagny-Montevrain
Compiègne HB 20-25 USDK 2
Mélantois 32-33 Tremblay en France 2 
LM Villeneuve d’Asq 26-24 HBC Serris VE 

Crédits photo : Savigny 91 HB Facebook, LMHBCV Facebook

Bruno Henry
Joueur de Nationale 2 à Chalon sur Saône et associé de Nationale 2 Handball FR
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top