Poule 3

Sissoko arrive pour tout casser !

Crédit Photos : SM Vernon

Vernon continue sa reconstruction et pas de la plus mauvaise des manières. Déjà solide avec Modibo Sidibé au poste de pivot, voilà que débarque maintenant Sambou Sissoko en provenance de l’ASSOA. Élu meilleur pivot de la Poule 3 par ses paires en 2019, l’international guinéen rejoint le projet du SMV Handball avec ambition et détermination.

Le joueur de 30 ans, formé à l’école cristolienne, s’est entretenu avec nous pour discuter de son transfert et de sa motivation malgré la crise sanitaire qui perdure tout en évoquant la douleur de ne pas faire ses adieux à l’ASSOA.

N2 Handball FR : Ton transfert a fait écho dans une période plutôt calme, tu peux nous dire pourquoi tu as voulu quitter l’ASSOA qui était pourtant en N1 ?

Sambou Sissoko : J’ai pris la décision de quitter L’ASSOA pour relever un nouveau challenge car je pense qu’on peut toujours évoluer et quitter sa zone de confort était nécessaire pour moi personnellement. Je quitte Saint Ouen L’Aumone en arrivant en N1.
De toute façon, en arrivant la-bas, j’avais dit que je ferais tout pour partir et que le club soit en N1. C’est chose faite malgré le contexte. Les résultats sportifs ont parlé pour nous, ça faisait 3, 4 ans qu’on était dans le Top 3, on a fait le boulot !

N2 Handball FR : Une décision qui semble avoir été compliquée à prendre pour toi.

Sambou Sissoko : C’est un club qui mérite d’être respecté et scruté, il y a des gens vraiment sérieux là-bas. À Saint Ouen, il y a une identité et c’est un club où vraiment, il fait bon vivre. Je regrette pas mon choix d’être allé là-bas et je suis touché de partir comme ça vraiment. En plus, j’ai été formé professionnellement grâce au président de l’ASSOA, Jonathan Mihy que je remercie d’ailleurs.

N2 Handball FR : Tu rejoins donc le projet ambitieux de Vernon !

Sambou Sissoko : Vernon est en N2 actuellement mais c’est un club très ambitieux qui était en D2 il y a quelques saisons. C’était le contexte financier qui les a fait descendre administrativement. Le CoVid a fait du mal à beaucoup mais pas à Vernon qui va pouvoir viser plus haut. J’ai décidé de faire partie de cette aventure-là. J’aurais pu en faire partie avant ayant déjà eu des contacts mais désormais c’est fait.
Vernon est un club qui a une grande histoire dans le handball français puis c’est structuré, ils savent se donner les moyens d’atteindre leur objectifs voilà pourquoi j’ai aussi décidé d’y aller.

« J’y vais en guerrier avec l’envie d’amener le club le plus haut possible en arrivant humblement »

N2 Handball FR : Tu ne pars pas en terre inconnue avec des joueurs que tu as déjà cotoyé !

Sambou Sissoko : Je connais aussi presque la moitié de l’effectif du coup ça aide et je connais sa qualité. Exemple mon pote Jordan Pitre est arrivée de Saran l’an dernier. L’expérience de Clementia qui étaient longtemps en d1-d2. Garcia qui est un gardien qui était international argentin et qui a participé à des mondiaux et des JO. Puis certains ont été des anciens coéquipiers comme Pochet. Pour ne citer qu’eux Je ne vais pas en terre inconnu ça m’a conforter dans mon choix.

N2 Handball FR : Tu évoquais plus haut des contacts, en avais-tu d’autres offres que le SMV ?

Sambou Sissoko : Je me suis engagé super tôt avec Vernon donc j’ai pas eu d’offres sur la table mais les contacts, j’en ai eu plusieurs après. Je ne dirai pas les noms mais j’ai eu quelques offres. La proximité et le contexte m’ont plus vu que Vernon et Saint Ouen l’Aumone, ce n’est pas très loin.

N2 Handball FR : Que penses-tu apporter à Vernon ?

Sambou Sissoko : Je vais essayer d’apporter en défense, comme on me l’a appris à l’école cristolienne, c’est notre culture. C’est ma marque de fabrique et ma densité physique des deux côtés du terrain aussi. J’aime bien casser des défenses, donc j’y vais en guerrier avec l’envie d’amener le club le plus haut possible en arrivant humblement et faire mon boulot tout simplement, garder mes positions, les mettre dans les meilleures conditions et être efficace à la finition.

Crédit Photos : Mathias B.

N2 Handball FR : Tu feras la paire avec Sidibé, arrivé l’an dernier au poste de pivot.

Sambou Sissoko : Oui, c’est un petit camarade, Modibo, que je connais depuis un petit moment. Faut savoir qu’il est en équipe de Guinée tout comme moi. On partage le poste en sélection et c’est un petit jeune, je vais lui apporter tout ce que je sais, à ma petite échelle.
Les gens qui me connaissent savent que j’aime partager. Avec lui, ce sera le cas et j’espère qu’il sera bon comme toute l’équipe parce que la tâche sera pas facile.

Sambou Sissoko sous le maillot guinéen

N2 Handball FR : Tu parlais de la sélection guinéenne, tu as dû cocher sur le calendrier la CAN qui arrive l’an prochain au Maroc ?

Sambou Sissoko : Pour le moment, je me concentre pas dessus. L’important, c’est Vernon et essayer de faire ce qu’il faut. Performer et arriver à l’objectif. La sélection, c’est sûr, on y pense. On garde ça dans un coin de notre tête, on y pense sans trop y penser quand même.
A partir du moment où je serais performant en club, ça ira avec la sélection tout simplement sachant qu’il y a déjà Jordan Pitre et Modibo (Sidibé). On sait ce qu’on a à faire, on va bosser et ça ira.

« Très grosse frustration parce que je m’en vais de l’ASSOA sans vraiment dire au revoir »

N2 Handball FR : Sinon on va parler de choses moins positives, comment se passe ta saison blanche ? Tu continues à t’entretenir ?

Sambou Sissoko : La saison blanche a été très compliquée. Ce fut du coup encore plus compliqué de quitter l’ASSOA. J’aurais jamais pensé partir sur une saison blanche. Personnellement, je voulais minimum faire ma saison en N1 avant d’envisager de partir. La crise sanitaire a gagné sur ce coup-là.
J’essaie de faire attention à mon alimentation et en m’entretenant en faisant du foot dans le 95 ou dans le 94 avec les amis. C’est la meilleure arme pour m’amuser et m’entretenir.

N2 Handball FR : Il n’y a pas trop de frustration de ne pas pouvoir jouer ?

Sambou Sissoko : Très grosse frustration parce que je m’en vais de l’ASSOA sans vraiment dire au revoir aux gens, aux supporters. C’est un gros pincement au coeur, c’est le jeu et la décision fut pas évidente à prendre. En plus, il y a un sacré Kop des Verts à l’ASSOA, c’est dur de pas leur dire au revoir. Prochaine destination, le Grévarin en mettant toute la frustration sur le terrain et arriver le plus vite possible en Nationale 1.

N2 Handball FR : Du coup, quel est le programme pour ces prochaines semaines, tu vas commencer à taffer avec Vernon et préparer la saison qui arrive ? Tu sais quand vous reprenez cet été ?

Sambou Sissoko : Je suis devenu récemment Papa et à la recherche d’un logement à Vernon donc autant dire que mes journées sont chargées. Comme j’habite à Saint Ouen l’Aumone, je vais reprendre avec l’ASSOA la semaine prochaine avec le même programme qu’eux. Tout est à proximité pour moi et la reprise est prévue début Août avec Vernon, ça devrait se profiler comme ça.

N2 Handball FR : Que peut-on te souhaiter pour la suite Sambou ?

Sambou Sissoko : La santé à moi, tous mes proches et à ma petite fille qui vient de naître. Que mon projet réussisse sportivement, il y a tout ce qu’il faut pour aller le plus haut possible. Dernier objectif, faire comme avant la crise, essayer de finir meilleur à mon poste (rires)

Parcours de Sambou Sissoko

2003 – 2011 US Créteil (Jeunes – D2/D1)

2011 – 2012 Pontault Combault (D2)

2012 – 2013 Saint Gratien (N2) Montée en N1

2013 – Janvier 2014 Yverdon (N1 Suisse)

2014 – 2017 Gonfreville (N1)

2017 – 2021 ASSOA (N2/N1)

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

Les meilleures actions ? C'est tous les Mardis avec le Top 10 N2 Handball FR x Rematch

To Top