Poule 2

St Cyr et Granville confirment !

Ils sont quatre en tête à se tenir la bourre dont trois promus. Saint Cyr et Granville ont tout de même marqué les esprits en s’imposant contre Hennebont Lochrist et Saint Nazaire. Bouguenais s’est sorti du piège de Dreux tandis que Cherbourg a remporté le duel de réserve. Pouzauges et Rouen continuent de prendre les points et s’installent en haut.

Crédit Photos : Alexis Calmel

Ils sont quatre en tête à se tenir la bourre dont trois promus. Saint Cyr et Granville ont tout de même marqué les esprits en s’imposant contre Hennebont Lochrist et Saint Nazaire. Bouguenais s’est sorti du piège de Dreux tandis que Cherbourg a remporté le duel de réserve. Pouzauges et Rouen continuent de prendre les points et s’installent en haut.

CJF Saint Malo 22 – 32 Rouen

L’an passé, Saint Malo avait réussi ses meilleures performances à Domicile et les hommes de Julien Gau voyait débarquer Rouen, qui a tout d’un faux promu. Les rouennais ont d’ailleurs éprouvé des difficultés à se tirer du piège malouin en première période. Les dix premières minutes se voulaient serrées avant que Rouen ne passe la seconde et impose son rythme (3-4 puis 4-11). Derrière, Castro et Diridollou vont se révolter et permettre à Saint Malo de revenir aux vestiaires avec seulement 3 unités de retard (12-15).

Les malouins tiendront une nouvelle fois 10 minutes avant de craquer définitivement et subir l’expérience rouennaise (16-20 puis 16-25) malgré Carrier, en forme ce Samedi dans ses buts et Weber, fer de lance en attaque comme le souligne Julien Gau « On a alterné les bonnes séquences et les moins bonnes. Trop de pertes de balles et des choix précipités aux tirs ce qui a permis à Rouen de jouer en contre attaque. En défense placée, on a plutôt bien tenu avec un très bon Julien Carrier dans les buts. Il faut reconnaître que le vécu du collectif de Rouen et les renforts de Saint Valéry ont permis à Rouen d’avoir d’avantage de maîtrise et de creuser l’écart en seconde période. » . Côté Rouen, l’effectif a pu bien tourner avec tous les joueurs ayant noirci la feuille de match.

Pour Saint Malo, on continue à apprendre pour un groupe encore relativement jeune « Nous allons continuer de travailler afin d’améliorer nos points faibles et poursuivre notre apprentissage à ce niveau pour nos jeunes joueurs.« 

JS Cherbourg² 28 – 23 Caen Handball²

Match entre réserve ce week-end où Cherbourg recevait les Vikings de Caen. La réserve de N1 n’a pas démérité dans cette partie avec l’occasion de profiter des arrêts de GazagneBali. A passer son match à courir derrière le score, la Vikings Academy a du se résoudre face aux coups de butoirs de Lemarié et Brun, deux des recrues estivales qui ont fait très mal comme nous confirme le gardien caennais « Leurs arrières nous ont fait très mal, ils canardaient très bien de loin, c’était difficile à gérer. On a montré de belles choses comme le fait de ne pas avoir lâché du début à la fin.« 

Après un premier match en rodage, le meilleur arrière de la saison passée s’est réveillé au bon moment pour contrer les Cador qui réussissait à trouver la mire de Ribeiro, pourtant inspiré dans ses cages. Derrière encore de 5 buts à la 43ème, les gamins d’Alexandre Herbert avaient réussi à revenir à une unité avant de prendre un 3-0 ne profitant pas pleinement de l’exclusion temporaire de Kyvala pour égaliser. La fin de match sera à sens unique malgré GazageBali qui fermera la boutique avec 3 arrêts en 3 minutes.

Il y a du mieux en tout cas chez la Vikings Academy, confirmant tout de même qu’ils devront batailler pour espérer se maintenir « C’est un nouveau groupe cette année, on a encore du mal à se trouver sur le terrain. L’équipe monte doucement en puissance et a un très fort potentiel, je ne me fais pas de soucis pour la suite de la saison. » Le prochain match dans deux semaines contre Saint Nazaire ne sera pas une mince affaire.

CJ Bouguenais 24 – 22 Dreux AC

Bouguenais faisait sa rentrée au Bélian en recevant Dreux et avait l’occasion de se rattraper de la défaite initiale chez Rouen. Deux équipes aux trajectoires différentes entre l’une misant sur la continuité et l’autre à l’effectif chamboulé par plusieurs recrues dont Van Vooren, excellent dans ses buts Samedi soir.

Sur ce match, c’est bien les hommes de Francis Tuzolana qui démarrent le mieux avec déjà 6 buts d’avance après 15′ de jeu. Seulement, l’exclusion de Broussais va remettre en selle les Tigres qui infligent un 3-0 suite à cela. Dès lors, Bouguenais restera dans la course et va offrir à son public un joli mano à mano avec Dreux. En deuxième période, les deux équipes ne vont rien lâcher malgré l’avantage de 3 buts de la CJB après une réalisation du capitaine Le Boulaire.

Kabasele et Kiangebeni tenteront de revenir au score mais Lhommedé était trop clutch ce soir là pour ne pas remporter le match avec deux buts inscrits dans les derniers instants dont un à 10″ du buzzer. L’intéressé se voulait d’ailleurs satisfait après le match « Nous avons mal débuté la rencontre mais on a rien lâché. Les cadres ont fait le job et les jeunes ont assuré lorsqu’ils ont été sollicités. Nous avons encore beaucoup de travail mais cette 1ère victoire va faire du bien au collectif et peut-être remettre en question les avis sur notre équipe.« 

Crédit Photos : CJ Bouguenais

Saint Cyr Handball 34 – 24 Hennebont/Lochrist

On attendait beaucoup de cette rencontre et on a pas été déçu. Avec deux matchs pas des plus simples, Saint Cyr a pu se tester et savoir à quoi s’en tenir pour la suite de la saison. On peut dire que les hommes de Christophe Spincer risquent bien de jouer les premières rôles après ce succès plein d’autorité face à HennebontLochrist.

Le groupe de Pierre Prioux avait pourtant très bien tenu son rang en restant accroché à la mi-temps mais le rouleau compresseur allait se mettre en route à l’image de Fulop, énorme dans ses cages toute la rencontre. En attaque, Laout, une fois n’est pas coutume, se chargera de scorer accompagné par Morin et la recrue Casanova. Cette deuxième période ne sera pas marqué par des séries mais tout simplement de l’usure physique infligée par Saint Cyr aux bretons.

Premier test manqué pour Hennebont Lochrist qui n’a pu que s’incliner face au collectif de Saint Cyr comme le soulignait Pierre Prioux « Une première mi-temps équilibrée où on a su mettre la pression sur l’attaque avec du volume, liée au jeu sur grand espace. En deuxième mi-temps, les échecs répétitifs en attaque placée, a impacté le moral et l’investissement défensif. Saint Cyr a su profiter de nos temps faibles certainement provoqués par un Fulop de gala. Saint-Cyr-sur-Loire est une très belle équipe, qui joue juste et qui maîtrise le poids du ballon.« 

Saint Nazaire 30 – 32 PL Granville

Toujours sympas ces matchs entre Saint Nazaire et Granville avec un engagement présent du début à la fin comme on les aime dans le Staff. Ce week-end, la rencontre n’aura pas délogé aux traditions et les deux équipes ont offert un match tendu comme peuvent apprécier également les spectateurs.

La première période sera une bataille avec aucun des deux effectifs qui ne lâchera à l’image de De la Brétèche, chaud bouillant avec 5 buts sur les 30 premières minutes. En face, Somai continue son chantier dans les buts et finira avec 20 arrêts, faisant encore parti du top 3 des gardiens de ce week-end. De retour des vestiaires, les hommes de Jean Baptiste Martin vont prendre le meilleur et faire un premier écart (13-16) avec plusieurs balles de +4 mais l’exclusion notamment de Griveau permet à Saint Nazaire de recoller au score. A 10′ du terme, la double exclusion temporaire pour les nazariens aura un certain impact sachant qu’il s’agissait de la 3ème pour Leleu comme nous le précise l’entraîneur de Granville « On a maîtrisé ce match du début à la fin, malheureusement, nous n’avons pas réussi à tuer ce match alors qu’on a eu les occasions (ballon de +5 puis de +4 en deuxième mi temps). L’exclusion définitive de Quentin Leleu nous a permis d’être plus performant en défense en fin de match« 

Crédit Photos : Saint Nazaire

Granville conservera l’écart de deux buts notamment grâce à Cadet, clutch avec deux buts dans la dernière minutes, répondant à Frèche également décisif dans le money time mais pas suffisant pour l’emporter. Avec trois points empochés à deux semaines du méga duel contre Saint Cyr, il y a de quoi être satisfait pour Jean Baptiste Martin « Mathieu de la Bretèche nous a fait mal en début de match mais le duel entre lui et Somai a tourné en notre faveur dans le money time important pour finaliser notre victoire. Une belle équipe de St Nazaire, « moins forte » sur le papier que la saison dernière mais plus pertinente collectivement et qui va monter en puissance au fil des semaines. Nous prenons ces 3 points avec plaisir car ils seront difficiles à prendre dans les semaines à venir. Cette victoire combinée à celle de St Cyr nous offrira un « choc » de haut de tableau dans 15 jours à Granville entre des équipes au profil « similaire » avec des joueurs expérimentés des deux côtés. Il est évident que nous jouerons notre chance à fond même si l’équipe de Christophe sera un adversaire de taille pour offrir un beau spectacle à la Cité des Sports de Granville »

Pour Saint Nazaire, c’est à Caen que sera son prochain match de Championnat avec en attendant un match de Coupe contre Pouzauges, encore une fois un sacré client à se farcir.

Oissel Rouen 24 – 28 Pouzauges

Pouzauges se déplaçait à la Kindarena et un déplacement en terre rouennaise n’est jamais simple. En effet, malgré un effectif remodelé, le groupe de Pascal Décaux n’en est pas moins facile à dominer. Avec des excellents gardiens présents sur le parquet, nous pouvions nous attendre à un joli duel.

Un premier acte qui a vu Oissel Rouen dominer les débats (6-4 puis 8-6) avec Pouzauges, bien accroché, parvenant même à mener un court instant (9-10). Les arrêts d’Abadzic aidaient considérablement ses coéquipiers tandis qu’en seconde période, ce sont bien ceux de Chaudet qui vont permettre à Pouzauges de faire le trou (11-11, 11-14 puis 13-18). Une fois l’écart effectué, Simon et Mathieu Braud vont faire le boulot aidé par Damiens en attaque et Slim dans ses cages pour maintenir l’écart à 4/5 unités.

Malgré l’insistance d’Oissel Rouen, Pouzauges ressort donc avec un premier succès à l’extérieur, au plus grand plaisir de son gardien Slim « Vu le grand déplacement de 5 heures, on était pas au top en premier mi temps mais on a très bien joué en début de deuxième et surtout notre défense (0-6) était au top avec les arrêts des gardiens. […] Une satisfaction surtout pour notre première match à l’extérieur et c’est important de gagner à l’extérieur !« 

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

Les meilleures actions ? C'est tous les Mardis avec le Top 10 N2 Handball FR x Rematch

To Top