Poule 4

Statu-co à tous les étages dans la Poule 4 !

Pas de changement à signaler dans cette Poule 4. Le calendrier est très avantageux pour les cadors de la Poule, ce qui va compliquer les choses pour extraire l’un des trois derniers, tous à égalité. Villers s’est rassuré et a remis les choses en ordre après un succès probant chez eux. Chaque journée est une finale dans le Nord-Est.

Crédit Photos : Tophdevillers

Pas de changement à signaler dans cette Poule 4. Le calendrier est très avantageux pour les cadors de la Poule, ce qui va compliquer les choses pour extraire l’un des trois derniers, tous à égalité. Villers s’est rassuré et a remis les choses en ordre après un succès probant chez eux. Chaque journée est une finale dans le Nord-Est.

Saint Brice Courcelles – HBC Semur-en-Auxois 39 – 33

Sans surprise, St Brice a assuré un succès avec tout de même bien plus de complications que prévu. En face, Semur-en-Auxois n’a pas lâché prise restant au coude à coude pendant 40 minutes. Diarra et Blagonadezhdin ont bombardé Mayeur avec 36 tirs à eux deux mais cela n’a pas suffi face à la profondeur de l’effectif de Stéphane Pellan. Comme d’habitude, Baumann et Lemaire ont fait le boulot avec Rollinger et Staigre pour offrir une nouvelle victoire aux Bricos. Quelle deuxième partie de saison pour eux, avec peut être à la clé une issue vers l’échelon suivant, qui sait ?

US Ivry² – Sélestat² 34 – 28

Sauf qu’en face, il y a du lourd avec notamment Ivry qui recevait Sélestat. Le trio Mohamed-Petit-Cochery réuni à nouveau, les ivryéens n’ont pas laissé de chance à Sélestat s’appuyant sur un début de rencontre très abouti (4-1, 7-3 puis 16-9). Cet écart-là, ils ne le perdront pas malgré des alsaciens qui pousseront, en vain, pour revenir. L’expulsion de leur coach Thierry Demangeon ne sera pas l’élément déclencheur pour faire un dernier run en fin de match. Sélestat est donc définitivement distancé au classement, ils seront 4 à se battre pour la première place.

HBC Livry Gargan – Metz 32 – 28

Livry Gargan se devait de l’emporter pour mettre la pression sur le leader mulhousin. Metz s’accrochait aux franciliens avec une égalité parfaite après 27 minutes. Derrière un Pitocco en très grande forme, Livry Gargan va mettre les bouchées doubles pour rentrer aux vestiaires avec 4 buts d’avance. Malgré D’Henin, également à son avantage, les messins vont sombrer et laisser le dauphin de la Poule 4 s’échapper au score (27-18). Un 5-0 va remettre Metz sur orbite mais Livry Gargan ne fera pas la même erreur qu’au match aller. Un nouveau succès pour les protégés de William Holder qui finissent en trombe cette saison.

Crédit Photos : Tophdevillers

Villers – HBC Lure Villers 30 – 17

Cela faisait une éternité que nous n’avions pas vu Lure Villers sombrer comme cela. Pourtant, en face, Villers ne faisait pas le fier après des prestations compliquées. Celle-ci sera en tout cas la plus accomplie depuis un paquet de temps. Les deux équipes se tenaient la bourre pendant 30 minutes. Le 12-3 infligé au retour sur le parquet lorrain aura suffi pour clore les débats de cette rencontre. Gaulard n’aura pas réussi à peser comme sur les autres rencontres et cela s’est ressenti de suite au score. Forcément, en face, l’efficacité qui manquait cruellement revenait et on a retrouvé le Villers tranchant du cru 2018. Lure Villers doit absolument l’emporter contre Plobsheim avant 3 rencontres face tout simplement à 3 des 4 premiers.

ASPTT Mulhouse/Rixheim – Molsheim 38 – 28

Il faut revenir jusqu’à la 9ème journée pour retrouver un succès aussi aisé pour Mulhouse/Rixheim. Dans un match que nous pouvions encore une fois suivre en intégralité, Molsheim a clairement raté sa première période, dépassé par la vitesse de Thuet. Le côté droit mulhousin a également fait mal durant cette rencontre tandis que Hatmi a permis de limiter les dégâts à son équipe et de ne pas rentrer avec un écart trop conséquent. Mulhouse/Rixheim va devoir préparer désormais un match compliqué chez le voisin Sélestat dans un championnat qui se révèle être une finale à chaque journée.

Plobsheim – Cernay/Wattwiller 33 – 29

Duel alsacien pour finir où Plobsheim recevait Cernay/Wattwiller. Jean-Luc Kieffer a dû être satisfait de la performance des siens dans une rencontre qui aura vu chacun des joueurs mettre sa pierre à l’édifice. Plobsheim démarrait tambour battant (7-3 puis 11-5) mais Mirolad Davidovic pouvait, lui, compter sur Kolonics, en forme dans ses buts en première période. Le POC profitera de sa baisse de régime pour refaire un écart (22-16) qui descendra à 4 unités après un dernier rush offert par Cernay/Wattwiller. Quand on voit les prochains matchs des coéquipiers de Dentz, il faudra se battre très fort pour repartir avec un succès d’ici la fin de saison.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

To Top